Installation des conseillers communaux: Les conseillers RB-RP et FCBE élisent Léhady Soglo

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Installation des conseillers communaux: Les conseillers RB-RP et FCBE élisent Léhady Soglo


Le secrétaire général de la Préfecture de l’Atlantique et du Littoral a procédé hier jeudi 30 juillet à l’installation des conseillers municipaux de la ville de Cotonou. Au terme du vote, Léhady Soglo a été élu maire par les 26 conseillers des alliances RB-RP, du RESOATAO et des FCBE. Ceux du PRD et de l’UN ayant quitté la salle peu avant l’ouverture de la cérémonie.

LIRE AUSSI:  Création de la Zone de libre échange continentale africaine: Le Bénin approuve mais diffère la signature de l’accord

Au début de la cérémonie, le secrétaire général du département de l’Atlantique-Littoral représentant le préfet, Athanase Aya, a donné lecture des dispositions de la loi sur la décentralisation qui ordonne l’installation des conseils communaux dans les 15 jours qui suivent la proclamation des résultats des élections à la base. Il a ensuite fait le point de la présence des 49 conseillers municipaux. C’est alors que le conseiller Raphaël Akotègnon du PRD a souhaité que le représentant du préfet élucide la question de l’incompatibilité de son nouveau statut d’élu municipal avec sa fonction de député. Athanase Aya lui a lu l’article 443 qui stipule que «le conseiller communal ou municipal, de village ou de quartier de ville qui, lors de son élection, se trouve dans l’un des cas d’incompatibilité visé au présent titre est tenu d’établir dans les 15 jours qui suivent ses fonctions incompatibles avec son mandat. A défaut, il est déclaré démissionnaire d’office de son mandat». Candide Azannaï, conseiller UN, a souhaité qu’un juriste élucide la préoccupation de Raphaël Akotègnon qui est selon lui, celle des 5 députés élus au Conseil municipal de Cotonou. Pour étayer son argument, il a évoqué l’article 375 de la loi 2013-06 portant Code électoral en République du Bénin qui stipule que «le député qui a accepté en cours de mandat une fonction incompatible avec celui-ci, est déclaré démissionnaire d’office». Comme une réponse du berger à la bergère, le conseiller FCBE, Raphael Edou a laissé entendre que la préoccupation du conseiller Azannai est personnelle et qu’il faille commencer sans tarder l’installation. A ce moment, les conseillers PRD et UN ont quitté la salle. Ce sont donc les 21 conseillers de l’alliance RB-RP, les 4 des FCBE et celui du Parti RESOATAO qui sont restés.

LIRE AUSSI:  Une mission américaine US AFRICOM au Bénin: Pour évaluer les dégâts de l’incendie de Dantokpa

Après le retrait des conseillers PRD et UN, Athanase Aya, représentant du préfet des départements de l’Atlantique-Littoral a conformément à la loi, installé le bureau d’âge chargé de conduire les opérations de l’élection du maire, de ses trois adjoints et des 13 chefs d’arrondissement. Le bureau d’âge est composé d’Emmanuel Loko, de Florentin Tchaou et d’Atao Hinnouho. Après le point des présences, il ressort qu’il y a 20 conseillers présents et 6 procurations. C’est donc le collège de ces 26 conseillers qui a procédé à l’élection des membres sous la supervision du bureau d’âge.

Le bloc RB-RP, les FCBE et RESOATAO raflent tout

« Je ne voudrais pas décevoir la volonté des Cotonoises et des Cotonois. J’accepte », a déclaré Léhady Vinagnon Soglo après sa proposition au poste de maire par le conseiller FCBE, Isaac Ahivodji. Seul postulant au poste de maire de la ville de Cotonou, il a réuni la totalité des vingt-six voix à l’issue du dépouillement. L’assistance débordante de joie, s’était levée pour chanter l’hymne national à la gloire du nouvel élu. Suivant les mêmes procédures et dans les mêmes conditions, les conseillers Isidore Gnonlonfoun, Augustin Houessinon et Isaac Ahivodji sont élus respectivement au poste de premier, deuxième et troisième adjoint au maire de Cotonou. Chacun d’eux a obtenu la totalité des suffrages exprimés. Comme le maire et ses adjoints, chacun des 13 chefs des arrondissements de Cotonou a recueilli 26 voix après le vote.
Le nouveau maire élu a exprimé toute sa joie d’être porté à la tête de la ville de Cotonou. Il a déclaré que les populations à travers leur vote souhaitent une nouvelle dynamique et une gouvernance concertée. Il a promis de développer un esprit de collaboration et de dialogue constructif. Il a par ailleurs, salué le maire sortant, Nicéphore Soglo, pour sa clairvoyance et son pragmatisme.

LIRE AUSSI:  Fulbert Géro AMOUSSOUGA n'est plus

Liste des élus municipaux de Cotonou

Maire : Léhady Soglo (RB-RP)
1er adjoint : Isidore Gnonlonfoun (FCBE)
2è adjoint : Augustin Houessinon (RB-RP)
3è adjoint : Isaac Ahivodji (FCBE)

Chef d’arrondissements

1er Benjamin Ahounou (RB-RP)
2è Bruno Dossou (RB-RP)
3è Atao Hinnouho (RESOATAO)
4è Delonix Kogblevi (RB-RP)
5è Comlanvi Lokossa Lokossou (RB-RP)
6è Dénis Gnonlonfoun (RB-RP)
7è Sévérin d’Almeida (RB-RP)
8è Raphael Edou (FCBE)
9è Bertin Guédénon (RB-RP)
10è Florentin Tchaou (RB-RP)
11è Georges Ayaovi (RB-RP)
12è Christophe Sèkloka (RB-RP)
13è Justin Adjovi (FCBE)

Par Bonaventure AGBON (Stagiaire) & Sênoudé P. TOMETISSI