Installation des maires de Natitingou, Pehunco, Cobly et Kérou: L’appel à l’union pour un développement local

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Installation des maires de Natitingou, Pehunco, Cobly et Kérou: L’appel à l’union pour un développement local


Les maires de Natitingou, Ouassa-Péhunco, Cobly et Kérou ont été installés lundi 31 août dernier dans leurs fonctions. Occasion pour eux d’exhorter les populations à l’unité pour un développement local.

LIRE AUSSI:  Campagne électorale exclusivement médiatique: L’exhortation de Rémi Prosper Moretti aux professionnels des médias

N’da Antoine N’da, Amouda Issifou Razacki, Théophile Nekoua et Orou Barigui Sabi Masso respectivement maires de Natitingou, Ouassa-Péhunco, Cobly et Kérou ont été renvoyés à l’exercice de leurs fonctions à la suite de la cérémonie de leur installation dans leur commune. En présence de l’autorité de tutelle et des responsables à divers niveaux et des populations ayant massivement fait le déplacement, ils ont présenté un aperçu des ambitions qu’ils nourrissent pour leurs localités. De la satisfaction des besoins sociaux de base (éducation, santé, eau potable, assainissement, aménagement des pistes rurales…) en passant par la mobilisation de ressources pour la mise en œuvre du Plan de développement communal (PDC), la coopération décentralisée et le contrôle citoyen, ils ont affiché leur engagement à sortir les communes dont ils héritent de l’ornière.

«La fin du laisser-aller est sifflé. Je lutterai contre la contre- performance», a indiqué Amouda Razaki Issifou, nouveau maire de Ouassa-Péhunco au cours de son investiture en remplacement de Barthélémy Sabi Yoro, absent et dont l’intérim est assuré par Kora Zaki Mariame, ancienne première adjointe au maire. Conviant toutes les forces vives de la commune à des concertations dans les plus brefs délais pour réfléchir sur les problèmes qui minent le développement de la commune.
Se réjouissant de l’installation du conseil communal de Natitingou malgré tous les obstacles, N’da Antoine N’da a appelé les populations à croire en l’engagement des élus à marquer positivement leur passage pour peu que les administrés s’acquittent du payement des impôts et taxes de la ville. Relevant que l’incivisme fiscal est le mal dont souffre la commune de Natitingou, il a invité les populations à l’esprit républicain. «Un citoyen c’est celui qui paie ses impôts», a-t-il souligné.
Ses pairs de Kérou et Cobly ont placé leur mandat sous le signe de l’unité des fils et filles de Kérou. Pour Orou Barigui Sabi Masso et Théophile Nekoua, il faille taire les dissidences et autres querelles nées des élections pour panser les maux dont souffrent leurs communes. «Il n’y a qu’un seul parti, le parti du développement de Kérou», a noté le premier. L’union reste, à leurs yeux, la seule alternative pour lancer leurs communes sur la voie du développement.

LIRE AUSSI:  Développement de l’artisanat au Bénin: Les réformes de Patrice Talon saluées