Institut national pour la promotion de la femme: Le réseau des femmes leaders africaines du Bénin s’en félicite

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Institut national pour la promotion de la femme: Le réseau des femmes leaders africaines du Bénin s’en félicite

Réseau des femmes leaders

Le réseau des femmes leaders africaines, chapitre du Bénin (Awln-Bénin), est reconnaissant au chef de l’Etat, Patrice Talon, pour sa décision de dynamiser l’Institut national pour la promotion de la femme (Inpf). A la faveur d’une déclaration de presse, ce jeudi 22 juillet à Cotonou, les responsables de ce réseau ont témoigné leur gratitude au président de la République et salué sa détermination à mettre en place les moyens nécessaires pour la promotion et l’épanouissement des femmes béninoises.

LIRE AUSSI:  Journée de l’Afrique 2018: La Turquie et l’Afrique construisent un partenariat solide

La décision du chef de l’Etat, Patrice Talon, d’insuffler une nouvelle dynamique à l’Institut national pour la promotion de la femme (Inpf) réjouit le Réseau des femmes leaders africaines, chapitre du Bénin (Awln). Cette annonce a été faite par le Conseil des ministres du mercredi 21 juillet, faisant état d’un relooking de l’institution, à travers de « nouvelles missions, un nouveau visage, de nouvelles attributions».
Les féministes n’ont pas perdu du temps pour remercier le chef de l’exécutif, ainsi que la vice-présidente de la République, Mariam Talata, et Véronique Tognifodé, ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, pour cette décision, longtemps attendue.
A travers une déclaration de presse lue par Huguette Akplogan Dossa, la présidente du réseau, elles adressent leurs sincères félicitations au président de la République. « Quel honneur fait à la gent féminine ! Capitalisant les acquis de la première formule de cet organe, vous venez de donner une nouvelle impulsion à l’Inpf. Dans sa nouvelle configuration, il devient un organisme public, doté de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et de prérogatives importantes pour mener des actions plus déterminantes en faveur de la femme », apprécie-t-elle.
Une grande fierté nationale aux yeux du réseau Awln.
« A présent, le Bénin peut être fier, grâce à cette décision capitale, d’avoir un instrument de réflexion, un véritable cadre de concertation, qui œuvre à la protection et à la promotion de la femme béninoise », se réjouit-elle.
En même temps que la décision honore les femmes, elle honore doublement le chef de l’Etat.
« Grande était notre joie de vous voir porter votre choix sur une femme désormais vice-présidente de la République, de reconduire toutes les femmes ministres pendant votre première mandature, dans le premier gouvernement de votre deuxième mandature et la cerise qui vient honorer le gâteau est l’approbation des statuts de l’Inpf», souligne-t-elle.
Le réseau dessine déjà les contours de ce que pourra le ‘’nouvel institut’’ de la femme au Bénin afin de combler la soif de la gent féminine. « Monsieur le président de la République, sachez que les femmes leaders du Bénin, à tous les niveaux : local, départemental et national expriment leur satisfecit après l’annonce de la bonne nouvelle et se réjouissent du fait que désormais, un organe, de si grande envergure, pourra être le creuset de réflexions, d’actions, de dénonciations et de justice en cas de violation des droits de la femme.
Les membres d’Awln Bénin n’entendent pas se faire prier pour porter l’Infp plus loin.
« Nous, femmes, membres d’Awln Bénin, venons vous féliciter de vive voix et vous signifier notre entière disponibilité à travailler avec l’institut, aux côtés du gouvernement pour la promotion des Odd », promet-elle.
Les femmes leaders africaines, chapitre du Bénin, prennent l’engagement de mettre au service de l’institut « les réflexions, les actions et les résultats du ‘’Couvent des femmes nominées et élues’’». Leur engagement aux côtés de l’Inpf sera davantage visible dans les domaines de la ‘’paix et sécurité’’, la ‘’participation politique’’, ‘’l’inclusion financière’’, ‘’l’autonomisation des femmes rurales’’, le ‘’leadership des jeunes femmes’’ ainsi que la ‘’mobilisation sociale’’.

LIRE AUSSI:  Compte rendu du Conseil des ministres: De nouveaux directeurs généraux à l'ORTB et à l'ABP