Interprétation des indicateurs et ratios: Les cadres de la direction générale de la Microfinance formés

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Interprétation des indicateurs et ratios: Les cadres de la direction générale de la Microfinance formés

Les officiels à l'ouverture

Un atelier de formation s’est ouvert, mardi 27 juillet dernier à Cotonou, sur les techniques d’interprétation des principaux indicateurs et ratios de la microfinance. Pendant deux jours, les participants à cet atelier vont davantage renforcer leurs capacités afin de mieux délivrer des prestations sur les affaires sociales et la microfinance. La formation leur permettra d’accomplir efficacement leur mission et de garantir une meilleure satisfaction à la population.

LIRE AUSSI:  Patrice Talon sur TV5 Monde hier: « Le mandat unique n’est plus d’actualité »


Former les cadres de la microfinance sur les techniques d’interprétation des principaux indicateurs et des ratios de la microfinance, c’est l’objectif de l’atelier qui s’est tenu du 27 au 28 juillet dernier. Brice Dansou, directeur général de la Microfinance, a fait savoir que cette formation vise essentiellement le renforcement des cadres de la direction générale de la Microfinance, des chefs services des directions départementales des Affaires sociales et de la Microfinance sur les techniques d’interprétation des principaux indicateurs et des ratios de la microfinance. « Il s’agira d’outiller chaque participant en matière de lecture des états financiers, d’enseigner aux participants les techniques d’interprétation des principaux indicateurs des ratios des états financiers », a-t-il précisé. Selon Mauril Kouton, directeur du projet d’Appui au développement, à l’assainissement et à la professionnalisation de la microfinance (Adapami), cette formation ne vise pas à faire des participants des directeurs financiers d’institutions de microfinance, ni des consultants qui doivent intervenir dans les institutions de microfinance. L’objectif visé par cette formation est de « démocratiser un certain nombre de concepts, un certain nombre de ratios, qui sont des ratios utiles auxquels vous aurez à faire recours dans les différentes interventions que vous faites auprès des institutions de microfinance », a-t-il fait savoir. Il souhaite également que cette formation soit l’occasion pour les participants d’acquérir les éléments essentiels qui leur permettront d’améliorer la qualité de leurs interventions dans les institutions ou dans le secteur de la microfinance.
Pascal Wélé Idrissou, secrétaire général du ministère des Affaires sociales et de la Microfinance, a fait remarquer que l’une des réformes engagées par le gouvernement depuis 2016 est la création du ministère en charge des Affaires sociales et de la Microfinance. «L’atelier de formation se révèle indispensable puisqu’ il va permettre aux cadres du ministère et aux points focaux au niveau des structures déconcentrées qui ont en charge, pas seulement de délivrer des prestations sur les affaires sociales mais également de délivrer des prestations sur la microfinance, d’être en mesure d’accomplir efficacement leur mission et de garantir une meilleure satisfaction des populations », a-t-il indiqué. Pour lui, « Il s’avère nécessaire que les cadres aient de l’autonomie technique pour faire des diagnostics pertinents des systèmes financiers décentralisés et proposer des recommandations qui sont de vraies solutions aux problèmes identifiés ». Il faut préciser que la formation est assurée par des experts du secteur de la microfinance.

LIRE AUSSI:  Situation socio-économique et politique: Le Fsp appelle à la satisfaction des besoins du peuple

Par Ulrich AKPOVO (Stag)