Intoxication alimentaire : un mal dangereux parfois négligé

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Santé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Intoxication alimentaire : un mal dangereux parfois négligé

Intoxication alimentaireLes légumes sont susceptibles de causer une intoxication alimentaire s’ils sont pas bien lavés avant d’être consommés

Causée par la consommation d’aliments contenant des toxines ou des agents pathogènes, l’intoxication alimentaire est une infection généralement bénigne mais qui peut être très dangereuse. Elle peut entraîner de graves complications et parfois la mort.

LIRE AUSSI:  Contribution à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement:Le projet ANCRE officiellement lancé hier à Cotonou

Par Mathilde ASSOGBA (Stag.)

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), chaque année, environ 600 millions de personnes tombent malades après avoir consommé des aliments contaminés et 420 000 en meurent.
« Les agents pathogènes d’origine alimentaire peuvent provoquer des diarrhées graves ou des infections débilitantes, dont la méningite. (..) Les maladies d’origine alimentaire risquent de conduire à une incapacité durable, voire à la mort», a relevé l’Oms dans son rapport sur la santé sanitaire des aliments publié le 6 août 2020.
Selon Mariano Amoussou, médecin généraliste, une intoxication alimentaire est une infection digestive suite à l’ingestion d’eau ou d’aliments souillés ou contaminés par divers micro-organismes. «Il s’agit essentiellement des virus, des bactéries et des parasites », a-t-il expliqué. La contamination peut avoir lieu à n’importe quelle étape du processus alimentaire. Elle peut avoir lieu durant les stades de culture, de récolte, de traitement, d’entreposage ou de préparation. Dans certains types d’intoxication alimentaire, la toxine fait naturellement partie de l’aliment. « Il existe certains types d’aliments qui sont souvent à risque d’intoxication. Il s’agit des produits laitiers, des crudités telles que la salade lorsqu’elle n’est pas bien lavée, des fruits mal lavés, du poisson ou de la viande séchée», a précisé Mariano Amoussou. Le non-respect des dates de péremption, la consommation d’aliments gardés trop longtemps sans réfrigération, une mauvaise cuisson sont également autant de facteurs qui augmentent le risque d’intoxication alimentaire, a-t-il fait savoir.
A en croire le docteur Mariano Amoussou, une intoxication alimentaire se manifeste le plus souvent par des nausées, des vomissements, des crampes, des douleurs abdominales, des épisodes de diarrhée, une fatigue intense, de la fièvre. « Plusieurs épisodes de diarrhée peuvent provoquer des complications notamment la déshydratation ou encore entraîner des complications sur les reins », a-t-il souligné. Ces symptômes se présentent dès que l’aliment a été consommé ou, au plus tard, dans les 24 ou 72 heures suivant l’ingestion. Certaines catégories de personnes sont plus à risque de faire des complications suite à une intoxication alimentaire. « Ce sont notamment les nourrissons, les personnes du troisième âge, c’est-à-dire à partir de 75 ans », a insisté le médecin généraliste.
Pour prévenir une intoxication alimentaire, il est important de respecter les règles d’hygiène, de se laver régulièrement les mains, d’avoir une bonne hygiène alimentaire, d’éviter la consommation d’aliments dont la date de péremption est dépassée, de faire attention à la cuisson et à la conservation des aliments et surtout de veiller à bien laver les fruits et légumes avant consommation. Le traitement d’une intoxication alimentaire dépend de sa cause et de sa gravité. C’est pourquoi, Docteur Mariano Amoussou recommande de se rendre à l’hôpital dès l’apparition des premiers symptômes pour une meilleure prise en charge.

LIRE AUSSI:  La myopie: Une pathologie qui touche environ 25% de la population