Intronisation de Charles III et obsèques de Elisabeth II : Faux, un bouc n’a pas été sacrifié

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités, Fact-checking |   Commentaires: Commentaires fermés sur Intronisation de Charles III et obsèques de Elisabeth II : Faux, un bouc n’a pas été sacrifié


Des publications virales sur les réseaux sociaux au Bénin et ailleurs en Afrique prétendent qu’un bouc blanc a été sacrifié pour « l’intronisation du roi Charles III » et les obsèques de Élisabeth II. Mais c’est faux : l’animal fait partie du 3e bataillon du The Royal Wesh de l’armée britannique.

LIRE AUSSI:  Présidence de la République: Vœux des institutions au chef de l'Etat Patrice Talon

Inédit ! « Un bouc blanc pour le sacrifice d’intronisation du roi Charles III et l’accompagnement de sa mère chez les ancêtres », alerte Olivier Gnongoué sur sa page Facebook le 16 septembre 2022. L’activiste va plus loin et fait le lien avec les rites africains. « Il manque la calebasse, le coq et les colas pour faire comme dans les bois sacrés africains ».

 

De quoi s’agit-il ? Ces publications virales interviennent au lendemain de l’accession au trône de Charles III, à la suite du décès de la reine Élisabeth 2 le 8 septembre 2022. Sur les réseaux sociaux, les internautes partagent la photo d’un bouc blanc conduit par un garde pour prétendre qu’un rituel a été fait avant l’intronisation du roi Charles.

  • La plupart des commentaires accusent les occidentaux de combattre les rituels en Afrique et de faire pourtant le contraire chez eux.
  • « L’Afrique subsaharienne souffre autant parce qu’on valorise la culture des colons que la nôtre », a déploré le 18 septembre 2022 Conforti Tayo sur la page Facebook TAYES.
  • « Ici, des pseudo hommes de Dieu auraient crié au loup, condamné un rite taxé de satanique », a commenté Yves Naki, le 17 septembre 2022 sur la publication de Olivier Gnongue.
LIRE AUSSI:  Suite à sa réélection : Patrice Talon reçoit les félicitations de Xi Jinping

C’est une mascotte. Une recherche d’image inversée faite avec Google Lens renvoie à des articles, de médias britanniques sur la proclamation de Charles III, nouveau souverain d’Écosse, du Pays de Galles et d’Irlande du Nord.

  • Le bouc blanc faisait partie des éléments du 3e bataillon du Royal Welsh ayant honoré le nouveau roi le 11 septembre 2022. Soutenus par la fanfare du Royal Welsh, ils ont défilé de l’hôtel de ville à 11h25 le long du boulevard de Nantes, North Road et Duke Street jusqu’au château.
  • « Ils étaient accompagnés de la mascotte du régiment, un bouc gallois appelé le caporal suppléant Shenkin IV, et du sergent-major de chèvre Mark Jackson », écrit le site d’information britannique GBN
  • Dans une vidéo publiée le 19 août 2022 sur site de l’armée britannique, on retrouve le bouc, le caporal Shenkin IV, au rassemblement de mascottes de l’armée. C’était au château d’Édimbourg dans le cadre des célébrations du jubilé de platine de Sa Majesté la reine.
LIRE AUSSI:  Suite à notre encadré titré : « Houngbédji ignore-t-il la responsabilité d’un ordonnateur de budget »: Les clarifications de la Cellule de communication du Prd

Verdict. Il ne s’agit pas d’un bouc sacrifié dans le cadre de l’intronisation de Charles III et des obsèques de Elisabeth 2. L’animal appelé le caporal Shenkin IV est un membre du 3e bataillon du The Royal Wesh.