Investiture de Patrice Talon: Cultiver l’unité nationale

Par Pintos GNANGNON,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Investiture de Patrice Talon: Cultiver l’unité nationale


Les Béninois ont été marqués par des mots forts prononcés par le président de la République à l’occasion de sa prestation de serment. En somme, il invite ses compatriotes à se joindre à lui pour la continuité de l’œuvre de développement du pays, rappelant que les élections sont terminées et que nous devons taire nos querelles. En somme, une invite à la décrispation du climat politique.

LIRE AUSSI:  Discours d’investiture de Patrice Talon: Le Prd célèbre le second mandat de Talon

Le président Patrice Talon a prêté serment pour un nouveau mandat de cinq ans à la tête du Bénin. Son premier mandat a été celui des grandes réformes et d’assainissement des finances publiques. Des réformes qui ont suscité au départ des remous et ont été autrement appréciées par une certaine frange de la classe politique.
Aussi, dès sa réélection, le président de la République Patrice Talon, a, dans une interview récemment accordée aux médias internationaux, promis qu’il s’attèlera à continuer l’œuvre entamée tout en apportant les corrections nécessaires là où il y a peut-être eu des faiblesses.
Dimanche dernier, dans son discours d’investiture, Patrice Talon a tenu à rassurer ses compatriotes de son entière disponibilité à être le président de tous, sans distinction aucune. Il va plus loin, rappelant que les élections sont terminées et que l’heure est à l’unité et surtout que nous devons taire nos querelles pour nous consacrer à l’essentiel. Un message suffisamment fort que chacun doit prendre à son compte. Car de l’unité du pays, nous en avons besoin pour vaincre la pauvreté sous toutes ses formes.
Il précise : « Car au regard de ce que nous parvenons à faire malgré nos divergences, nous devons nous convaincre qu’en étant plus unis, nous parviendrons à faire beaucoup plus. Désormais notre défi, notre leitmotiv doivent être de taire nos querelles pour nous consacrer à l’essentiel, consolider notre marche vers le progrès en restant mobilisés et soudés dans la lutte contre la pauvreté, notre réel et seul ennemi. »
Voilà qui se manifeste comme un appel à tous les Béninois à se joindre à l’œuvre de développement du pays. Un appel qui doit être perçu comme le signe d’une décrispation prochaine du climat sociopolitique au Bénin.
Pour qu’il en soit ainsi, les actes doivent suivre ces propos du chef de l’Etat qui semble disposé pour la cause. Cela y va de notre intérêt commun, car le Bénin a besoin de l’union de tous ses fils pour se développer. La classe politique a un rôle essentiel à jouer dans cette mission, si tant est que c’est le Bénin qui compte, et cela est possible. Elle est interpellée, car son rôle est capital dans la sauvegarde de la paix et de l’unité nationale. Le message de Patrice Talon doit marquer une nouvelle ère, celle de l’unité dans la divergence et la bonne gouvernance.

LIRE AUSSI:  Débat d’orientation budgétaire au Parlement: Le Gouvernement annonce 2018 sous de bons auspices