Investiture du chef de l’Etat: Talata consacrée grand chancelier

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Investiture du chef de l’Etat: Talata consacrée grand chancelier

Mariam Chabi Talata

La vice-présidente du Bénin, Mariam Chabi Talata, n’a pas prêté serment, ce dimanche 23 mai, à Porto-Novo. Conformément aux dispositions de la Constitution, la colistière de Patrice Talon a plutôt été investie grand chancelier de l’Ordre national par le président de la République.

LIRE AUSSI:  Congrès ordinaire du MoDEC mué en Parti national Couronne: Sous le signe de l’unité, de la paix et de la justice sociale

La consécration de Mariam Chabi Talata en qualité de grand chancelier de l’Ordre national du Bénin est une nouvelle séquence qui prend place dans la cérémonie d’investiture du président de la République.
Cette séquence est constituée de deux grandes étapes. Dans un premier temps, Mariam Chabi Talata debout face à Patrice Talon est élevée au grade de grand-croix par le chef de l’Etat, grand maître de l’Ordre, qui prononce les paroles suivantes : «Au nom du peuple béninois et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous élevons au grade de grand-croix de l’Ordre national du Bénin ». Patrice Talon, lui porte ses écharpe et pin’s de grand-croix puis, reprend position pour, cette fois-ci, l’investir dans les fonctions de grand chancelier de l’Ordre national du Bénin. Ce fut alors la dernière étape de la consécration de Mariam Chabi Talata. Elle reçoit les vives félicitations du président de la République et rejoint son siège pour suivre le reste de la cérémonie.
Conformément à l’article 54-1 de la loi n°2019-40 du 7 novembre 2019 portant révision de la Constitution du 11 décembre 1990, « Le vice-président de la République n’est pas membre du gouvernement. Il représente le président de la République, à la demande de celui-ci, à l’intérieur ou à l’extérieur du territoire national. Il est le grand chancelier de l’Ordre national. Les fonctions de vice-président de la République sont incompatibles avec l’exercice de tout autre mandat électif, de tout emploi public, civil ou militaire et de toute autre activité professionnelle ». C’est donc en vertu de cet article de la Loi fondamentale que Mariam Chabi Talata a été consacrée vice-présidente et grande chancelière de l’Ordre national du Bénin par le président Patrice Talon.
Comme le souligne également la Constitution, la vice-présidente ne prendra les rênes du pays qu’en cas de vacance de pouvoir constatée dans les formes prescrites à l’article 50 nouveau de la loi n°2019-40 du 7 novembre 2019 portant révision de la Constitution du 11 décembre 1990. Cet article stipule qu’« en cas de vacance de pouvoir à la présidence de la République par décès, démission ou empêchement définitif, l’Assemblée nationale se réunit pour statuer sur le cas à la majorité absolue de ses membres. Le président de l’Assemblée nationale saisit la Cour constitutionnelle qui en constate et déclare la vacance de pouvoir de la présidence de la République. Les fonctions de président de la République sont exercées par le vice-président de la République pour le reste de la durée du mandat en cours. Il prête immédiatement le serment prévu à l’article 53 de la Constitution ».
Il est à noter que la Constitution prévoit aussi une éventuelle révocation du vice-président de la République et en précise les conditions. Idem pour la nomination de son remplaçant.

LIRE AUSSI:  Ministres et porte-parole du gouvernement face aux médias : d’importants projets formulés autour des 26 œuvres restituées