Investiture du président et du vice-président de la République:Les préparatifs avancent au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Investiture du président et du vice-président de la République:Les préparatifs avancent au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo


Les préparatifs de la cérémonie d’investiture, dimanche 23 mai prochain, du président de la République, Patrice Talon et du vice-président de la République, Mariam Chabi Talata, vont bon train à Porto-Novo, précisément au stade Charles de Gaulle.

LIRE AUSSI:  Compte rendu du Conseil des ministres: Des nominations à la Défense, à la Communication et au Tourisme

Tout se met en place à Porto-Novo pour l’investiture, dimanche 23 mai prochain, du président de la République, Patrice Talon et du vice-président de la République, Mariam Chabi Talata. Les petits plats sont en train d’être mis dans les grands pour une organisation réussie de cette cérémonie au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. C’est du moins, le constat fait sur le terrain ce mercredi 19 mai. Le podium officiel où seront installés notamment le président de la République, Patrice Talon, son épouse, et le vice-président de la République est déjà dressé sur la pelouse verte du stade. En face du podium officiel, sont installées deux imposantes bâches métalliques. Celles-ci sont en cours de décoration. Les deux bâches sont prévues pour accueillir les invités et certains officiels.
L’on aperçoit également sur le terrain, la fanfare de la Police républicaine en plein entraînement. A côté des policiers, il y a aussi un détachement des éléments des Forces armées béninoises qui s’affaire. L’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) est aussi présent sur les lieux. Il est à pied d’œuvre pour mettre en place ses dispositifs techniques dans le cadre de la retransmission en direct à la radio et à la télévision de l’évènement. Toutes les installations se font sous la supervision de l’Agence nationale des évènements culturels, sportifs, et des manifestations officielles (Anecsmo). La structure veille au grain sur le terrain. Tout doit être prêt au plus tard vendredi 21 mai. Car, le stade sera fermé et interdit d’accès le samedi 22 mai, veille de la cérémonie d’investiture, apprend-on sur place.
Les mêmes indiscrétions renseignent que 3 700 personnes sont attendues au total pour la cérémonie. Le nombre de places sous les deux bâches parallèles et sur le podium officiel est connu. Sur les 3 700 personnes attendues, 2400 seront installées à la tribune officielle du stade Charles de Gaulle. La cérémonie se déroulera dans le strict respect des gestes barrières contre la propagation de la Covid-19.

LIRE AUSSI:  Compte rendu du Conseil des ministres: Des nominations à la Défense, à la Communication et au Tourisme

Talata, pas de serment

La mairie de Porto-Novo s’affaire aussi à sa manière. La ville fait sa toilette. Tous les bâtiments et clôtures situés aux alentours du stade sont badigeonnés en blanc et bleu ciel, couleurs de la mairie. Toutes choses qui annoncent un évènement de grande envergure pour le dimanche 23 mai prochain. Le clou de la cérémonie sera la prestation de serment de Patrice Talon, réélu président de la République à l’issue de la présidentielle du 11 avril dernier.
Ainsi, au rythme de 21 coups de canon, l’homme va prêter le serment suivant : « Devant Dieu, les mânes des ancêtres, la nation et devant le peuple béninois, seul détenteur de la souveraineté; Nous Patrice Talon, président de la République, élu conformément aux lois de la République, jurons solennellement: – de respecter et de défendre la Constitution que le peuple béninois s’est librement donnée; – de remplir loyalement les hautes fonctions que la nation nous a confiées; – de ne nous laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes nos forces à la recherche et à la promotion du bien commun, de la paix et de l’unité nationale; -de préserver l’intégrité du territoire national; – de nous conduire partout en fidèle et loyal serviteur du peuple. En cas de parjure, que nous subissions les rigueurs de la loi». Ce serment prévu à l’article 53 nouveau de la loi fondamentale en vigueur est reçu par le président de la Cour constitutionnelle devant les membres de l’Assemblée nationale, de la Cour suprême et de la Cour des comptes. Le vice-président de la République, Mariam Chabi Talata, quant à elle, n’a pas de serment à prêter. Elle ne le ferait qu’en cas de décès, de démission ou d’empêchement définitif du chef de l’Etat en fonction. Mariam Chabi Talata prendra fonction pour un mandat de cinq ans, dimanche 23 mai prochain, au même titre que le président de la République, Patrice Talon.

LIRE AUSSI:  Gérard Gbénonchi de l’Union progressiste au sujet de la révision: Nous avons préservé les piliers fondamentaux de notre démocratie