Irrégularités dans le déroulement des élections: Les instructions du président de la Cena

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Irrégularités dans le déroulement des élections: Les instructions du président de la Cena


Après avoir visité quelques centres de vote, le président de la Commission électorale nationale autonome a pu constater le déroulement des opérations de vote et noté des irrégularités. Il rappelle les agents électoraux à l’ordre et prévient contre toute fraude

« C’est vrai que nous avons appris qu’il y a eu, dans certains arrondissements, quelques problèmes liés aux membres des postes de vote qui auraient été permutés. Ça s’est fait en dépit des consignes que la Cena a données, à savoir que les coordonnateurs d’arrondissement n’ont pas le droit de modifier la liste des membres des postes de vote sauf en cas d’absence.

S’ils le font alors que les membres des postes de vote qui figurent sur la liste envoyée par la Cena sont présents, ils ont commis une faute ! Je renouvelle encore nos instructions à savoir qu’il faut maintenir les membres des postes de vote qui sont présents sur la liste envoyée par la Cena », a martelé le président de la Cena. Il s’exprime également sur les allégations faisant état du pré-estampillage de certains bulletins de vote et appelle les citoyens à lui apporter les preuves. « J’ai appris, et ça reste à confirmer, qu’il y aurait eu des bulletins qui auraient été pré-estampillés.

Je crois que les gens font une confusion entre l’authentification ou l’identification du bulletin de vote et l’estampillage. Ce n’est pas la même chose. Si d’aventure, ce cas se produisait, je demande à ceux qui sont en possession de ce type de bulletin, qu’ils me les apportent et nous verrons d’où proviennent ces bulletins. Mais ça m’étonnerait que ce soit des bulletins fabriqués par la Cena. Nos bulletins sont sécurisés et inviolables. Il ne faut pas confondre l’estampillage avec l’authentification qui est une opération obligatoire prévue par le Code électoral.

Avant d’engager le processus de vote, il faut que les membres des postes de vote fassent l’authentification de l’ensemble des bulletins de vote de leur poste de vote. Ainsi, quand survient un problème, on saura d’où vient le bulletin de vote et à quel poste de vote correspond cette authentification », a expliqué le président Emmanuel Tiando. Pour les bureaux de vote qui font face à un manque de cachets d’identification, il a instruit les coordonnateurs d’arrondissement pour que le cachet ‘’A voter’’ soit utilisé à la place du cachet d’authentification et que mention de cela soit portée dans le procès-verbal.