Japon: A la recherche de survivants après les deux coulées de boue géantes

Par Collaboration extérieure,

  Rubrique(s): International |   Commentaires: Commentaires fermés sur Japon: A la recherche de survivants après les deux coulées de boue géantes

Japon

Elles ont renversé des maisons, enseveli des autobus et des voitures. Les gigantesques coulées de boue dans le centre du Japon ont fait plusieurs victimes. Ce dimanche, les sauveteurs tentaient de retrouver des survivants.

LIRE AUSSI:  Conseil présidentiel pour l’Afrique d’Emmanuel Macron : Deux ‘’experts’’ béninois membres

La ville d’Atami au Japon est éventrée par un immense fleuve de boue au milieu duquel les sauveteurs tentaient ce dimanche de retrouver des survivants. Un maigre espoir au vu des dégâts et de la violence de cet événement climatique. Samedi, plusieurs glissements de terrain ont emporté les voitures, les pylônes électriques, les batiments et même un autobus.
Au total, 130 maisons ont été balayées dans cette ville de 37 000 habitants. Les images diffusées par la télévision japonaise sont saisissantes. Les piétons doivent s’enfuir pour rejoindre les étages des maisons encore debout. “J’ai vu les gros pylônes électriques là-haut qui remuaient dans tous les sens. J’ai eu à peine le temps de me demander ce qui se passait, la coulée de boue était déjà là. J’ai vraiment eu peur”, témoigne une habitante.
Un véhicule, dans la vidéo en tête de cet article, échappe à la première coulée de boue, mais il y a ensuite une deuxième vague. Pendant qu’il s’éloigne, le torrent gonfle de nouveau. La catastrophe recommence avec une force décuplée.

LIRE AUSSI:  CEDEAO : Le Général Francis Awagbè Béhanzin nommé nouveau commissaire

2 morts, plus de 20 disparus

Le bilan officiel dimanche est de 2 morts et plus de 20 disparus. “Nous avons repris les opérations de sauvetage tôt ce matin avec quelque 1000 secouristes, dont 140 soldats”, a dit un responsable départemental, ajoutant: “Nous faisons de notre mieux pour rechercher des survivants, tout en menant l’opération avec précaution car la pluie continue de tomber”.
Plus d’un mois de précipitations se sont abattues à Atami ces dernières 48 heures. L’armée intervient pour chercher des survivants. Vingt personnes sont portées disparues et deux sont décédées. La saison des pluies est toujours dangereuse, mais personne n’imaginait un tel glissement de terrain. Les autorités ont relevé le seuil d’alerte et accéléré toutes les opérations d’évacuation dans la région.

 

Source : LCI / AFP