Jeu-tombola de la direction générale des impôts: Conserver sa facture normalisée pour gagner gros !

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Jeu-tombola de la direction générale des impôts: Conserver sa facture normalisée pour gagner gros !


La délivrance des factures normalisées, une des réformes majeures de la direction générale des Impôts (Dgi) permet de maîtriser les ventes, d’améliorer la comptabilité, et de mettre fin à la concurrence déloyale entre chefs d’entreprises. Exiger une telle facture après achat et la conserver permet désormais à la population de gagner d’importants lots dont des voitures toutes neuves. Il suffit juste de souscrire à un jeu-tombola officiellement lancé jeudi 18 juin à Cotonou dans les locaux de la Dgi.

LIRE AUSSI:  Violences à l’encontre de la communauté peulh de Cobly : 7 morts et environ 3000 déplacés

Des lots ordinaires en numéraires, des lots intermédiaires en numéraires, des super lots de voitures neuves d’une valeur chacune de vingt-cinq millions (25.000.000) F Cfa… Acheter, réclamer et conserver sa facture normalisée permet désormais de gagner gros avec la direction générale des Impôts (Dgi). Ceci, à travers un jeu-tombola lancé jeudi 18 juin. Une tombola des factures normalisées pour quoi faire ?
A cette interrogation, la réponse de Nicolas Yènoussi, directeur général des impôts, ne se fait pas attendre. Il n’est pas ancré dans nos mœurs de réclamer des factures après avoir effectué des transactions. Or, une facture est avant tout un élément de preuve d’une opération commerciale et revêt de ce fait une valeur juridique importante. L’instauration de la tombola a donc pour objectif d’encourager tous les consommateurs à divers niveaux, à faire désormais l’effort de réclamer leurs factures pour garantir la réussite de la réforme.

« Par ce simple geste, vous contraignez non seulement ces entreprises qui peinent encore à se conformer à la réforme, à régulariser leur situation, mais vous obligez également ces entreprises indélicates qui n’ont pas le souci de reverser votre contribution à la construction de notre chère nation à le faire », fait-il savoir. Il indiquera ensuite que la Taxe sur valeur ajoutée (Tva) collectée par ces entreprises étant à la charge du consommateur final, elles se doivent de la reverser au Trésor public pour qu’elle serve aux dépenses régaliennes de l’Etat que sont la construction des routes, des écoles, des hôpitaux, la sécurité des personnes et des biens.
C’est donc la raison d’être de cette tombola qui vient un peu comme pour appuyer les réformes entreprises par la Dgi, notamment celle relative aux factures normalisées délivrées au moyen des Machines électroniques certifiées de facturation (Mecef). Tombola qui a reçu l’onction de la loterie nationale. Gaston Zossou, son directeur n’en est pas moins fier. « Payer son impôt et travailler à le faire reverser est un acte citoyen », relève-t-il.

LIRE AUSSI:  Rapport de vérification de gestion: Plus de 1.419.999.419 F Cfa de perte à la société Bénin-Tracteurs

D’importants lots dans la cagnotte

Pour rassurer la population de la crédibilité du jeu, Me Maxime Assogba, huissier de justice, en assure le contrôle de régularité. L’objectif poursuivi, c’est de convaincre les consommateurs finaux à exiger des factures normalisées après leurs achats sur toute l’étendue du territoire national, explique-t-il pour sa part. Mais cet acte citoyen n’est pas perdu. En plus de renflouer les caisses de l’Etat, les populations gagnent d’importants lots avec ce jeu qui se déroulera du vendredi 19 juin au vendredi 25 décembre en trois catégories de tirages au sort publics et télévisés. Il s’agit, selon l’huissier de justice, de mettre en concours les factures normalisées d’achats hebdomadaires, mensuels et annuels.

Le tirage hebdomadaire prend en compte uniquement les factures normalisées d’achats du vendredi au jeudi précédent le tirage. Ledit tirage permettra de faire cent heureux gagnants des lots ordinaires en numéraires. Il s’agit de cinquante lots de 20 000 F Cfa, trente lots de 50 000 F Cfa, quinze lots de 100 000 F Cfa et cinq lots de 200 000 F Cfa. Le tirage mensuel permet de tirer deux autres heureux gagnants des lots intermédiaires en numéraires les derniers vendredis du mois, mettant en concours toutes les factures normalisées des achats durant le mois. Ces deux lots supplémentaires de 500 000 F Cfa chacun porteront les lots des derniers vendredis du mois à cent deux. Il y a enfin le tirage de l’année qui fait aussi deux gagnants. Lesquels emporteront les deux super lots qui sont des voitures neuves d’une valeur chacune de vingt-cinq millions (25 000 000) F Cfa.

LIRE AUSSI:  Centre pilote sino-béninois des technologies agricoles de Sèmè-Podji: Une entreprise de développement agricole en pleine expansion