Jeux Olympiques 2020: Noelie Yarigo et Nafissath Radji en compétition ce jour

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Jeux Olympiques 2020: Noelie Yarigo et Nafissath Radji en compétition ce jour

La sprinteuse Noélie Yarigo

Deux des trois athlètes béninoises présentes à Tokyo entre dans la compétition, ce vendredi 30 juillet, en athlétisme et en natation. Il s’agit de la sprinteuse Noelie Yarigo pour l’épreuve du 800 m et de la nageuse Nafissath Radji au 50 m nage libre.

LIRE AUSSI:  Journée Fifa: Bénin - Côte d’Ivoire à l’affiche ce jour

Les regards du public sportif béninois se tournent vers la capitale japonaise où trois de ses athlètes vont entrer en lice dans le cadre de l’édition 2020 des Jeux Olympiques. Noelie Yarigo pour l’épreuve du 800 m et Nafissath Radji au 50 m nage libre vont défendre les couleurs nationales à cette compétition. Déterminées à améliorer leurs performances, elles se battront également pour honorer leurs compatriotes Privel Hinkati (Aviron) et Celtus Dossou-Yovo (Judo 90 kg), tombés dès les premiers challenges. En athlétisme, Noelie Yarigo, demi-finaliste lors de l’édition précédente à Rio de Janeiro en 2016, sera sur la ligne de départ du 800 m. Cette fois-ci, le guépard de la Pendjari ambitionne de disputer la finale de ces Jo. Elle promet de donner le meilleur d’elle-même pour y arriver. Sacrée championne de France du 800 m en septembre dernier avec un chrono de 2’04’’76, la native de Natitingou pense « courir pour le Bénin aux Jeux Olympiques de Tokyo ». Habituée aux défis, celle qui a amélioré son chrono au Meeting Stanislas Nancy le 5 juillet dernier au Stade Raymond Petit à Tomblaine en France avec une nette progression (25e au plan mondial, 2 min 00 sec 26 centièmes) est attendue sur la ligne de départ de la 2e série ce vendredi à 2h25 (heure de Cotonou), face à sept adversaires. « Tokyo 2020 est une seconde chance pour moi d’accomplir mon rêve ultime afin de pouvoir accéder aux portes de la finale», a-t-elle confié au micro de Radio France internationale. Quant à Nafissatou Abèkè Radji, elle démarre dans le bassin dans l’épreuve de 50 m nage libre. L’athlète de 18 ans est consciente du niveau de la compétition. Elle pense aussi porter haut l’étendard du pays. « Le niveau de la compétition est très relevé. Chaque course serait comme une finale pour moi. », a-t-elle laissé entendre. En dehors des dames, Marc Dansou (Hommes série 4) entend représenter dignement le Bénin dans les séries du 50 m nage libre. Champion du Bénin en titre, il est prêt pour cette belle page de l’histoire de sa première participation aux Jeux Olympiques. Demain, samedi 31 juillet, le sprinteur David Kiki sera sur la ligne de départ de la série 2 du 100 m. Signalons qu’il faut attendre la semaine prochaine (4 au 5 août), pour voir Odile Ahouanwanou, championne d’Afrique en Heptathlon, entrer en compétition.

LIRE AUSSI:  Assemblée générale de la Fédération béninoise de Football: Mathurin de Chacus en passe d'être plébiscité