Jif 2020 à l’Africaine des Assurances et l’Africaine Vie: La femme célébrée pour ses capacités

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Jif 2020 à l’Africaine des Assurances et l’Africaine Vie: La femme célébrée pour ses capacités


L’Africaine Vie, une compagnie d’assurance au Bénin, n’est pas restée en marge de la célébration de la Journée internationale de la femme, édition 2020. Dimanche 8 mars dernier, son personnel féminin a été célébré pour son dévouement à la tâche.

LIRE AUSSI:  Promotion de la liberté de religion: Le cheval de bataille des Etats-Unis

Placée sous le thème «Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes», la célébration de la journée internationale de la femme édition 2020 a connu un cachet spécial à l’Africaine Vie Bénin. En collaboration avec l’Africaine des Assurances, la direction générale de l’Africaine Vie Bénin a reconnu, à l’occasion, le mérite de son personnel féminin. « A ma prise de fonction, il y a deux ans environ, nous avons décidé de marquer un arrêt sur les droits des femmes chaque 8 mars », confie Hervé Tchiakpè, directeur général de l’Africaine Vie Bénin.
La journée du 8 mars 2020 a été marquée, à la compagnie, par diverses activités dont une marche de santé suivie de quelques exercices physiques et une petite collation en l’honneur de la gent féminine. Selon le directeur général, les femmes sont tellement dévouées à la tâche au sein de la compagnie qu’on ne saurait douter de leurs compétences à des postes de responsabilité. « Il y a beaucoup plus de femmes et quand je les vois à la tâche à travers ce qu’elles font, je me dis qu’il faut saisir cette opportunité pour les célébrer », poursuit-il.
A l’Africaine Vie, le sexe n’est pas déterminant dans la promotion du personnel. Les femmes démontrent leurs capacités au sein de la Compagnie. «Ici, nous vivons l’égalité», rassure le directeur général qui affirme d’ailleurs qu’il y a plus de femmes dans l’équipe. Hervé Tchiakpè reconnaît néanmoins que, lorsqu’on voit ce qui se passe dans notre contrée et ailleurs de façon générale, il y a lieu de s’arrêter sur les droits des femmes, pour les promouvoir afin d’espérer que le monde se porte bien. « Il y a aussi quelques poches de résistance dans notre subconscient qui font qu’on ne traite pas vraiment les femmes de façon égalitaire malgré les apparences », déplore le directeur général de l’Africaine Vie. C’est pour cette raison qu’il a profité de la célébration pour inviter tous les hommes présents à la manifestation à prendre davantage conscience et à accorder à la femme tous ses droits.

LIRE AUSSI:  Compétitions interclubs de la Caf: Déplacement périlleux des Buffles Fc à Kégué

Assumer leurs devoirs

Il invite également les femmes à assumer leurs devoirs. Par exemple, souscrire des assurances pour se prémunir ainsi que leurs ayants droit contre les aléas de la vie. « Quand je regarde la structure de notre portefeuille à l’Africaine Vie Bénin, les femmes sont plus souvent bénéficiaires que souscripteurs», souligne le directeur général. C’est pourquoi, il exprime le souhait de voir les femmes se préoccuper de leur avenir et de celui de leur progéniture au même titre que les hommes. Cet appel est aussi valable, précise-t-il, pour les femmes de la compagnie. Car, dira-t-il, il n’y a pas de droit sans devoir.
Le nombre d’hommes qui ont choisi de sacrifier une partie de leur dimanche pour marcher aux côtés des femmes des deux compagnies démontre à suffisance que le thème de la Journée internationale des droits des femmes édition 2020 est bien assimilé tant à l’Africaine des Assurances qu’à l’Africaine Vie Bénin.

LIRE AUSSI:  Programme Assurance pour le renforcement du capital humain: Haro sur le traitement de la protection sociale