Jingtao Peng, ambassadeur de Chine près le Bénin: « Patrice Talon a apporté beaucoup de changements à son pays »

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Jingtao Peng, ambassadeur de Chine près le Bénin: « Patrice Talon a apporté beaucoup de changements à son pays »


Jingtao Peng, ambassadeur de Chine près le Bénin, suit de près les avancées que connait le Bénin. Il note de grands changements à plusieurs niveaux et rassure de la contribution et de l’engagement de son pays à être aux côtés du Bénin pour l’aider à davantage se révéler.

LIRE AUSSI:  Ticad 7: Aurélie Adam Soulé Zoumarou défend l’ambition numérique du Bénin

La Nation : En tant que diplomate étranger, comment appréciez-vous la gouvernance du chef de l’Etat béninois ?

Jingtao Peng: Je suis au Bénin depuis plus de trois ans déjà et j’ai même eu la chance de suivre l’investiture du chef de l’Etat pour son second mandat. Il faut féliciter le gouvernement béninois et son chef. Le gouvernement sous la conduite du président Patrice Talon a apporté beaucoup de changements pour le pays, pas seulement au niveau des infrastructures et des grands travaux, mais aussi au niveau des mentalités, la confiance en soi, la dignité, le travail, la fierté de la nation… Tout cela va apporter une réussite aux réformes initiées dans le pays et un avancement à la réalisation du rêve du Bénin révélé.

Quelle est la contribution des entreprises chinoises à ces changements que vous appréciez ?

Les entreprises chinoises qui exercent au Bénin sont des collaborateurs venus de loin, de la Chine, de secteurs différents pour travailler ici avec les Béninois, soit pour des projets d’assistance gouvernementale, soit des projets d’investissement ou encore des projets de coopération. Ils sont aussi des constructeurs pour le développement du Bénin. Ils sont enfin des apporteurs de l’amitié entre les deux pays. La Chine et le Bénin, ce sont deux pays amis de longue date, deux partenaires proches, intimes, donc ils ont aussi le rôle, la mission de renforcer l’amitié entre les deux peuples.

LIRE AUSSI:  Tricherie au concours de recrutement des auditeurs de justice: Le président Talon ordonne l’annulation

La collaboration entre les deux pays semble au beau fixe !

La Chine est un ancien ami de longue date du Bénin. C’est un pays ami, frère et partenaire. On peut dire que cette année est plus ou moins une année de récolte pour la coopération entre la Chine et le Bénin. Pas mal de grands projets vont être lancés cette année et le partenariat va certainement se renforcer. La Chine va continuer à soutenir le Bénin dans la réalisation de son rêve.

Que faites-vous pour approfondir cette bonne entente ?

Il faut d’abord rassurer de la confiance politique et ça, c’est la base des relations entre les deux pays. Il faut encourager les entreprises et la Société civile à faire des efforts et déployer leurs énergies pour réaliser une coopération plus fructueuse et plus diversifiée. Il faut aussi renforcer les échanges dans tous les domaines. Dans le domaine gouvernemental, administratif, entre universités, dans le domaine culturel, etc. Nous avons une base de coopération très riche, mais aussi très fructueuse malgré la Covid-19. Maintenant, il faut agir pour le développement de cette coopération post-Covid.

LIRE AUSSI:  Asphaltage phase 2: Ça démarre !

Vous souteniez il y a peu que le pays fait des merveilles dans le domaine du numérique. Quelle est votre appréciation des efforts dans ce secteur ?

Il faut apprécier les efforts déployés dans le domaine du numérique par le Bénin pour ses résultats renforcés dans le secteur. Le ministère de l’Economie numérique et les personnes qui sont dans le domaine ont beaucoup travaillé, et il faut le souligner. La société Huawei aussi a apporté sa contribution. Le développement de ce secteur apporte une opportunité particulière pour les pays en développement de réaliser un rattrapage en matière de développement ; donc il faut faire les efforts pour saisir cette opportunité.

Quelle pourrait être la partition des écoles de formation et universités ?

Construire un monde intelligent, universel et interconnecté, c’est un rêve humain, mais aussi une vision internationale. Donc les étudiants, les enseignants, les techniciens sont les premiers serveurs, constructeurs, mais aussi experts dans ce domaine pour un avenir pour l’humanité. Ils doivent bien jouer leur rôle, ils doivent aussi bien profiter de cette occasion, saisir la chance qui leur incombe.
Le monde interconnecté est une vision pour l’avenir. La Covid-19 nous a donné beaucoup de leçons. Premièrement, cette maladie a démontré que le monde est petit et que toutes les nations, tous les peuples sont ensemble devant la crise. Il faut donc dire que la solidarité internationale est la solution la plus efficace pour résoudre cette sorte de vie non conventionnelle. La technologie et les Tic peuvent jouer un rôle important pour la construction de ce monde interconnecté parce que l’unanimité reste une communauté de destins et donc nous devons unir des destins pour construire notre propre avenir.

LIRE AUSSI:  Couffo: Le bal des personnalités dans les bureaux de vote