Journée internationale de la femme au ministère de la Justice: La femme célébrée comme vecteur de développement

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journée internationale de la femme au ministère de la Justice: La femme célébrée comme vecteur de développement


Journée internationale de la femme au ministère de la Justice

Le personnel féminin du ministère de la Justice et de la Législation a commémoré en différé, ce mardi 20 mars, dans les locaux dudit ministère, la Journée internationale de la femme (Jif 2018). La gent féminine est présentée à l’occasion comme un vecteur de paix et de croissance économique.

LIRE AUSSI:  Meurtre (24e dossier): Toumoudagou Kombetto retourne en homme libre au village

Le personnel féminin du ministère de la Justice et de la Législation sacrifie à la tradition, en commémorant, ce mardi 20 mars, la Journée internationale de la femme édition 2018, à travers des réflexions sur la situation de la femme et son apport à une meilleure croissance économique. 

Selon la directrice de cabinet dudit ministère, Aleyya Gouda Baco, la femme est au cœur de tout développement. Elle insiste sur son rôle primordial en faveur de la quiétude et de la croissance économique. « Les entreprises qui comptent des femmes parmi leurs dirigeants affichent de meilleurs résultats. Les accords de paix qui font intervenir des femmes s’avèrent viables à plus long terme. Les parlements où siègent des femmes adoptent davantage de lois portant sur des questions sociales fondamentales comme la santé, l’éducation, la non-discrimination et les allocations familiales », soutient-elle.
Parlant de la lutte contre les discriminations, elle souligne les perspectives du gouvernement pour améliorer la situation de la femme. A ce titre, elle évoque la modernisation des marchés Dantokpa et de Parakou, l’accès à l’eau potable pour l’ensemble de la population rurale et semi-urbaine et la mise en place d’une protection sociale pour les plus démunis.
Pour le personnel féminin du ministère de la Justice et de la Législation, la Journée internationale de la femme doit être consacrée à des réflexions sur la situation de la gent féminine au Bénin. « Nous devons saisir la Jif comme une occasion pour placer l’égalité des sexes, les droits des femmes et leur autonomisation au cœur des stratégies de développement », indique la responsable de la cellule genre et développement du ministère, Elzie Sossou. Elle exhorte les femmes à prendre conscience de leur rôle et à mettre leur compétence au service du ministère. « Dans ce monde où nous sommes en quête perpétuelle d’égalité dans notre vie professionnelle comme dans notre vie familiale, nous devons être conscientes de nos droits, mais aussi de nos devoirs. Nous devons nous mobiliser pour le travail et œuvrer pour une amélioration sensible des performances de notre ministère », conseille-t-elle.
Deux communications ont meublé la célébration. La première a porté sur le thème national « Plus de synergie d’actions pour un mieux-être de la femme béninoise ». Elle se focalise sur les actions à mener et les défis à relever en faveur de la promotion de la gent féminine au Bénin. Dans ce registre, la responsable de la cellule genre pointe les difficultés d’accès des femmes aux ressources financières, le défi de la scolarisation des filles du fait des grossesses précoces. La seconde communication est intitulée « Femme fonctionnaire et l’éducation des enfants ».

LIRE AUSSI:  Démarches qualité dans les entreprises publique: Le FNM assuré du renouvellement de sa certification Iso 9001-2008