Journée internationale des femmes rurales: La Fao Bénin outille les femmes de Za-Kpota

Par Collaboration extérieure,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journée internationale des femmes rurales: La Fao Bénin outille les femmes de Za-Kpota


La Représentation au Bénin de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (Fao) a choisi la commune de Za-Kpota dans le département du Zou, pour célébrer de façon symbolique les femmes rurales, ce 15 octobre 2022. Au total, vingt-six groupements de femmes productrices et une unité de transformatrices ont pris part à l’événement riche en couleurs.

LIRE AUSSI:  Noël par anticipation: Les enfants des professionnels des médias en fête

Les femmes rurales de Za-Kpota ont répondu à l’appel de la Fao Bénin. Elles sont venues, d’une dizaine de villages de la commune pour prendre part à l’événement : la 14e édition de la Journée internationale des femmes rurales. Cette commémoration découle de la résolution 62/136 du 18 décembre 2007 de l’Assemblée générale des Nations Unies qui a consacré chaque 15 octobre aux femmes rurales sur le plan international. Au cours de la célébration à Za-Kpota, les conditions de vie et de travail des femmes rurales du monde entier, en particulier celles du Bénin, ont été évoquées par le Représentant résident de la Fao au Bénin, Isaias Angue Obama Oyana, dans son discours. Il souligne que «la femme rurale est confrontée, partout dans le monde, à de nombreuses difficultés, notamment en ce qui concerne la propriété des terres et du bétail, l’égalité des salaires, la participation à la prise de décision dans les coopératives agricoles et autres associations, l’accès aux ressources et au crédit. A ce lot de difficultés, se sont ajoutées la crise de la pandémie de Covid-19 et la perturbation des marchés internationaux d’approvisionnement, avec leurs conséquences au niveau des prix des intrants agricoles. »
C’est pour contribuer à soulager les peines des femmes, spécialement celles de la commune de Za-Kpota et par ricochet, leurs ménages que la Fao Bénin a élaboré et mis en œuvre le projet « Prévention de la malnutrition et de la sécurité alimentaire ». D’une durée de deux ans (2019 à 2021), ce projet a impacté directement trois cents ménages de dix villages de la commune de Za-kpota, sans compter les bénéficiaires indirects. A travers cette initiative, les productrices ont reçu des semences de maïs, de tomate, des boutures de manioc, des sacs d’engrais Npk et Urée, de la volaille, de la provende, des plants de manguier et de moringa. Quant aux transformatrices, elles ont reçu des broyeurs-extracteurs de jus d’ananas, des pasteurisateurs-cuiseurs-remplisseurs de jus, des tables d’épluchages, un souffleur et une capsuleuse manuelle.
La Fao Bénin a choisi l’occasion de la Journée internationale des femmes rurales pour recueillir les impressions des bénéficiaires sur les intrants et équipements reçus ainsi que les formations diligentées par l’Organisation, dans le cadre du projet. Les témoignages sont unanimes sur l’«excellente qualité de productions qui ont suivi l’usage des intrants et équipements ».
Les femmes ont également souligné les impacts positifs des produits sur la nutrition et la bonne santé au sein de leurs ménages. Elles ont témoigné de la baisse drastique du taux de malnutrition dans les villages impactés. Des propos que le premier adjoint au maire de Za-kpota, Hospice Hononta, représentant l’autorité communale, a confirmés dans son allocution :
« Ces dons de la Fao Bénin ont impacté des ménages dans plusieurs villages de la commune à travers les coopératives de femmes bénéficiaires ». Cette intervention de la Fao est venue à point nommé, selon l’analyse de la secrétaire générale du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche Françoise Assogba Komlan qui a fait un rappel important : « …en décembre 2020, l’étude de référence conduite dans dix villages a montré que la prévalence de la malnutrition chronique (retard de croissance), globale chez les enfants de six à cinquante-neuf mois est de 43 %».
Après divers échanges avec les bénéficiaires, la Fao Bénin a de nouveau procédé à un don symbolique de trente tonnes d’engrais à vingt-six groupements de femmes, dont six nouveaux qui n’avaient préalablement pas été pris en compte lors de la mise en œuvre du projet sus-évoqué. « Ces engrais que la Fao vient de vous donner sont destinés à un bon usage pour la production agricole. Faites toujours preuve de responsabilité comme d’habitude et ne les commercialisez pas », a exhorté la directrice départementale des Affaires sociales et de la Microfinance, Sakinatou Gambari Imorou, présente à l’événement.
L’édition 2022 de la Journée internationale des femmes rurales était placée sous le thème : ‘’Les femmes rurales face à la crise mondiale du coût de la vie’’.

LIRE AUSSI:  Can 2019: Les Ecureuils condamnés à gagner les Lions indomptables