Journée internationale des jeunes filles dans les Tic : une cinquantaine d’apprenantes initiées à l’informatique et à la robotique

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journée internationale des jeunes filles dans les Tic : une cinquantaine d’apprenantes initiées à l’informatique et à la robotique

Journée internationale des jeunes filles dans les TicElles sont tout heureuses d’avoir reçu leurs attestations au terme de leur initiation

Au terme de leur formation à l’informatique et à la robotique, une cinquantaine de filles des classes de la série C des collèges d’enseignement général ont reçu leurs attestations, samedi 7 mai dernier à Cotonou. L’objectif de cette activité organisée dans le cadre de la Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des Tic, est d’encourager ces apprenantes à poursuivre leurs études dans les séries scientifiques afin d’embrasser les filières des technologies à l’avenir.

LIRE AUSSI:  Florant Maroya au sujet des violences basées sur le genre : « Ce phénomène persiste à cause de certaines faiblesses… »

Initiées à l’informatique et à la robotique, une cinquantaine de jeunes filles des classes de la série C des collèges d’enseignement général ont reçu leurs attestations, samedi 7 mai dernier à Cotonou.
Au nom du ministre du Numérique et de la Digitalisation, Boris Sèhlouan, directeur de la Digitalisation, a félicité les bénéficiaires de cette formation. « L’objectif de cette activité organisée dans le cadre de la Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des Tic, est d’encourager les apprenantes à poursuivre leurs études dans les séries scientifiques afin de faire plus tard carrière dans des Technologies de l’information et de la communication (Tic) », a-t-il confié. A l’en croire, cette formation fait partie d’une série d’activités initiées par le ministère du Numérique et de la Digitalisation en collaboration avec le ministère des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle dans le cadre de la Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des Tic. Le ministère du Numérique et de la Digitalisation, a-t-il souligné, n’entend pas laisser les jeunes filles en marge des métiers du numérique comme le développement web, la robotique et autres.
Chargé de diriger l’équipe d’encadreurs, Nick Gnonlonfoun, étudiant en 2e année à Epitech, a salué la discipline dont les jeunes filles ont fait montre tout au long de cette formation qui s’est déroulée en deux sessions. « Les jeunes filles ont eu à découvrir au cours de cette formation le développement d’un site web et à s’initier à la robotique », a-t-il fait savoir. Pour lui, plusieurs outils ont été utilisés pour amener ces élèves à s’approprier les opportunités offfertes par le secteur des Tic.
Outillées, ces apprenantes sont heureuses d’avoir reçu leurs attestations et se disent prêtes à s’accrocher à leur rêve.
« Au cours de cette formation, les coaches nous ont permis de découvrir les multiples débouchés professionnels qu’offre le secteur des Technologies de l’information et de la communication », confie Angélique Fandékon, élève au Ceg Vèdoko. C’est le lieu pour elle de saluer la clairvoyance d’Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation, pour avoir pensé à l’avenir des jeunes filles passionnées des sciences et mathématiques en initiant cette formation.
Comme elle, Stéfie Agboton, élève en classe de Seconde C au Collège d’enseignement général du Littoral, se réjouit d’avoir été initiée au développement d’un site web et à la robotique. Elle est contente d’avoir fait cette expérience et envisage de continuer dans les séries scientifiques jusqu’à faire carrière dans les Tic. A noter que la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des Tic est une initiative de l’Union internationale des télécommunications (Uit) conformément à la Résolution 70 qui invite tous ses Etats membres à célébrer un tel événement chaque année, le quatrième jeudi du mois d’avril.

LIRE AUSSI:  Journée internationale des jeunes filles dans les Tic: Encourager la cible à évoluer dans le secteur