Journée météorologique mondiale : Météo Bénin pour des alertes précoces efficaces

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journée météorologique mondiale : Météo Bénin pour des alertes précoces efficaces

Journée météorologique mondiale Météo Bénin pour des alertes précoces efficacesLe directeur général de Météo Bénin, Félicien Chédé et le personnel de l’agence sont résolument engagés pour des services qui crédibilisent leur institution

A la célébration de la Journée météorologique mondiale, le 23 mars 2022, Météo Bénin a réaffirmé son engagement en faveur de la réduction des risques de catastrophes. C’est à travers la production d’alertes précoces et sûres.

LIRE AUSSI:  Agence territoriale de développement agricole du Plateau: La cellule communale de Sakété installée

C’est à un engagement renouvelé qu’on a assisté, hier, à la célébration de la Journée météorologique mondiale, dans les locaux de Météo Bénin à Cotonou. L’Agence nationale de la météorologie du Bénin a, à l’occasion, montré sa détermination à fournir des informations hydro- météorologiques et climatologiques de qualité au service de la prévention des catastrophes. « Nous devons œuvrer à lancer des alertes les plus sûres et éviter au maximum les fausses alertes pour ne pas décrédibiliser notre métier et perdre la confiance des populations », a rappelé Félicien Chédé, directeur général de Météo Bénin dans son message.
En effet, la Journée météorologique mondiale a été instituée pour célébrer l’entrée en vigueur, le 23 mars 1950, de la Convention portant création de l’Organisation météorologique mondiale (Omm). L’édition 2022 a pour thème : « Alerte précoce et action rapide ». Au Bénin, les alertes précoces sont assurées par un certain nombre de structures dont Météo Bénin et les actions rapides sont mises en œuvre surtout par l’Agence nationale de protection civile (Anpc).
Pour sa part, Météo Bénin joue convenablement sa partition, à travers des approches innovantes. « Si l’intérêt des systèmes d’alertes précoces est de diminuer le risque encouru par une population, amoindrir sa vulnérabilité exige que le type de système soit adapté au contexte local. Joindre les connaissances scientifiques ou savoirs locaux peut contribuer à cibler les besoins réels et faciliter la transmission des connaissances pour l’ensemble des acteurs », a martelé Félicien Chédé.

LIRE AUSSI:  Pendjari : Le grand retour des éléphants

Efficience

Avec les changements climatiques, les phénomènes météorologiques, climatiques et hydrologiques extrêmes deviennent plus fréquents et plus intenses. Il ne suffit donc plus de savoir quel temps il fera. Les populations ont besoin de plus d’indications sur ce qui va suivre, d’où l’importance des prévisions axées sur les impacts, qui contribuent de manière significative à sauver des vies et à protéger leurs moyens de subsistance. Le directeur général de Météo Bénin a tenu à reconnaître l’appui indéfectible du gouvernement qui a d’ailleurs permis d’œuvrer pour l’insertion dans la loi des finances de 2022 des dispositions qui permettront à l’agence de percevoir des redevances extra-aéronautiques qui, jadis, étaient extrêmement difficiles à mobiliser. « Le président de la République, par cet acte, accorde une importance particulière à la science qui étudie les phénomènes atmosphériques. Je voudrais très respectueusement demander au chef de l’Etat d’aller plus loin en accordant une subvention plus conséquente à Météo Bénin pour lui permettre de bien accomplir sa mission », a-t-il plaidé.
Le directeur général de Météo Bénin peut aussi compter sur l’engagement sans faille de l’Association des professionnels de la météorologie au Bénin (Apmeb). Ces derniers, par la voix d’Honoré Dodji Sedo Yovo, ont plaidé pour la modernisation des outils de collecte et l’acquisition d’équipements à la pointe des technologies pour accroître la qualité des services. La célébration a été ponctuée par des communications suivies de débats.