Journée mondiale de l’alimentation: Mobilisation et engagement renouvelé au Bénin

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journée mondiale de l’alimentation: Mobilisation et engagement renouvelé au Bénin


Conjointement avec la 40e journée mondiale de l’alimentation, cette année, le Bénin lance la 24e édition de sa campagne Telefood visant à financer les petits projets de producteurs. Ce double événement chapeauté par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a été officiellement lancé, vendredi 16 octobre dernier, à Cotonou, par le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, Bonaventure Kouakanou.

LIRE AUSSI:  Poursuivis pour bradage de domaine public: L’ex-préfet Toboula et consorts en prison à Akpro-Missérété

La 40e journée mondiale de l’alimentation est célébrée dans 150 pays dans le monde. Au Bénin, elle est couplée avec la 24e édition de la campagne Telefood. Ces deux événements ont été lancés, vendredi 16 octobre à Cotonou, par le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, Bonaventure Kouakanou, avec le soutien des autorités décentralisées et des responsables du Système des Nations Unies au Bénin.
Cette année, le thème retenu pour le compte de la journée est « Cultiver, nourrir, préserver. Ensemble, agir pour l’avenir ». D’après le chargé des programmes de la Fao Bénin, Jean Adanguidi, ce thème invite les acteurs à divers niveaux à bâtir, d’une part, des systèmes alimentaires plus résilients et solides et, d’autre part, à faire preuve d’une grande solidarité sur le plan mondial. Ce thème « nous exhorte à une décennie d’actions pour éliminer la faim et la pauvreté, protéger la planète et assurer la prospérité pour tous à l’échéance 2030 des Objectifs de développement durable (Odd)», renchérit le représentant du ministre de l’Agriculture.

LIRE AUSSI:  25è anniversaire de la Conférence des Forces vives de la Nation:Quelle implication pour le contexte socio-politique actuel ?

En outre, Bonaventure Kouakanou rappelle que ce thème est en harmonie avec l’objectif global du Plan stratégique de développement du secteur agricole au Bénin. Il ajoute que les efforts du gouvernement s’inscrivent dans les solutions à court et long termes au profit des groupes et communautés vulnérables. Il partage alors avec l’assistance, quelques résultats des actions menées dans les différents sous-secteurs agricoles au cours de l’année 2019 y compris le soutien du gouvernement aux entreprises agricoles touchées par les effets néfastes de la pandémie de Covid-19.
Aussi, Jean Adanguidi et Bonaventure Kouakanou rappellent les défis à relever pour l’éradication de la pauvreté, de la faim et de la malnutrition au Bénin. Entre autres défis, ils relèvent la nécessité d’intégrer les outils du numérique dans le système agricole national pour une agriculture de pointe.
Bien avant les représentants de la Fao et du ministre de l’Agriculture, la troisième adjointe au maire de Cotonou, Françoise Béhanzin, et le préfet du Littoral par intérim, Jean-Claude Codjia, ont respectivement rappelé, entre autres, les actions menées dans la capitale économique du Bénin pour lutter contre la faim et l’importance d’une telle journée.
A l’occasion, les acteurs impliqués dans la lutte contre la pauvreté, la faim et la malnutrition ont renouvelé leur engagement à poursuivre plus que jamais le combat pour l’éradication de ces fléaux. En guise de soutien aux producteurs, les autorités présentes ont procédé au lancement de la campagne Telefood visant à financer les petits projets agricoles et à la remise d’équipements et de matériels agricoles aux douze meilleures coopératives de femmes (soit une par département). De même, les lauréats du concours de rédaction épistolaire organisé pour impliquer les jeunes et les agriculteurs « néoalphabètes » ont été récompensés.

LIRE AUSSI:  Poursuivis pour bradage de domaine public: L’ex-préfet Toboula et consorts en prison à Akpro-Missérété