Journée mondiale de l’environnement: Participer à la restauration de la forêt ‘’Filaos de Pk 10’’

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journée mondiale de l’environnement: Participer à la restauration de la forêt ‘’Filaos de Pk 10’’

Visite de la forêt

Le Bénin, à l’instar de la communauté internationale, a célébré, samedi 5 juin dernier, la Journée mondiale de l’environnement. A l’occasion, l’Organisation non gouvernementale ‘’Terre air mer actions enfance environnement’’ (Tamaee) a procédé, en partenariat avec l’Union européenne, au nettoyage de la forêt ‘’Filaos de Pk 10’’. Cette initiative qui vise à assainir l’environnement, entre également dans le cadre de la semaine de la diplomatie climatique.

LIRE AUSSI:  Journée mondiale de l’environnement: L’Onu lance la décennie pour la restauration des écosystèmes


Jeunes et femmes, balais et râteaux en mains, ont nettoyé de fond en comble, samedi 5 juin dernier, la forêt ‘’Filaos de pk 10’’. Cette séance de salubrité initiée par l’Organisation non gouvernementale «Terre air mer actions enfance environnement» (Tamaee) en partenariat avec l’Union européenne, entre dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement couplée avec la semaine de la diplomatie climatique qui se tient du 5 au 12 juin prochain.
Pinabel Adjokè Djossinou, présidente de l’Ong, explique que sa structure créée depuis 2016 s’occupe de la sensibilisation des enfants à l’importance de la protection de la nature. Elle précise que la forêt ‘’Filaos de Pk 10’’ est un endroit magnifique découvert par l’Ong lors de la fête de la nature. Elle note que c’est dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement qu’ils ont, en collaboration avec les autochtones, décidé de rendre salubre cette forêt qui était jonchée de déchets de toutes sortes. Pinabel Adjokè Djossinou indique que cette belle initiative a trouvé un écho favorable auprès de l’Union européenne qui a décidé de ses accompagner.
« Notre souci, c’est d’entretenir cette forêt et d’en faire un lieu où on peut venir et profiter de ses avantages », indique-t-elle.
Trouvant l’initiative louable, Jonas Gbènamèto, maire de la ville de Sèmè-Podji, félicite la présidente de l’Ong et la rassure du soutien indéfectible de la mairie. « Ce que vous faites aujourd’hui en venant mettre au propre cet espace de Pk 10 est inédit. Ce que la population va gagner avec un environnement sain dépasse toutes promesses. Nous allons vous encourager pour que l’effort soit soutenu et continu», laisse-t-il entendre. Il note que lorsque l’environnement est pollué, l’homme réduit de ce fait son espérance de vie. Selon lui, l’environnement est curatif et préventif.
Présente à l’occasion, Sylvia Hartleif, ambassadrice, chef de la délégation de l’Union européenne au Bénin, a remercié le maire de la ville de Sèmè-Podji pour son déplacement sur le site. Elle affirme que les forêts sont au cœur du patrimoine naturel. Elles font partie de l’identité de l’homme et sont indispensables pour son bien-être, pour la lutte contre le changement climatique et pour la biodiversité. Elle poursuit que la biodiversité a aussi un élément économique important qui peut donner naissance à l’écotourisme durable. « Cette belle forêt est peut-être petite mais elle a le potentiel de devenir le cœur de votre communauté locale et un symbole d’appréciation du respect de la population béninoise pour la nature », souligne-t-elle. Elle précise que l’Union européenne est fière d’être le partenaire de l’Ong et promet de continuer ses actions de soutien à ces genres d’initiative.

LIRE AUSSI:  Protection de l’environnement au Bénin: Un projet pour mieux gérer les produits chimiques et leurs déchets