Journées de la coopération interuniversitaire:La 4è édition lancée à l’UAC

Par Site par défaut,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journées de la coopération interuniversitaire:La 4è édition lancée à l’UAC


Placée sous le signe de la professionnalisation, la 4è édition des journées de la coopération interuniversitaire de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) a démarré, lundi dernier pour prendre fin vendredi 13 mars prochain. Mais c’est hier mardi que les activités ont été officiellement lancées dans l’amphithéâtre Idriss Deby Itno à l’UAC par Salifou Saïdou, directeur de cabinet du ministère d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en présence des partenaires internationaux et des promoteurs d’établissements d’enseignement supérieur privés du Bénin et des étudiants.

LIRE AUSSI:  Examens nationaux de licence et de master: 2331 candidatures enregistrées

L’Université d’Abomey-Calavi s’ouvre à ses partenaires à travers ses journées de coopération interuniversitaire du 9 au 13 mars 2015.
Dans son discours de bienvenue, Brice Sinsin, recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), a expliqué que ses prédécesseurs ne sont pas restés les bras croisés en matière de coopération. C’est grâce à la coopération que les premières infrastructures académiques de l’université ont été construites. C’est pourquoi, il dira que son équipe n’a fait que formaliser ces journées pour que l’UAC puisse partager ce que l’on peut appeler le fruit de la coopération et resserrer les liens avec ses partenaires nationaux et internationaux. Cette ouverture vers l’extérieur est, selon lui, favorisée par la souplesse des structures académiques.

Il s’agit d’une nécessité d’autant plus que l’UAC produit des connaissances et se doit de les partager. Parlant de la présente édition, il a précisé qu’elle est placée sous le signe de la professionnalisation, dictée par les exigences du système Licence-Master-Doctorat. C’est pourquoi, a-t-il expliqué, le thème de cette édition est intitulé « Coopération interuniversitaire et les défis de la professionnalisation ». Le flux des diplômés que l’université déverse sur le marché de l’emploi, a-t-il tenu à souligner, est nettement supérieur au nombre d’entreprises créées. Conscient de cette situation, le monde universitaire au niveau international a demandé que tout le monde s’aligne sur le système LMD pour appuyer la professionnalisation des facultés dites classiques.
A sa suite, Patrice Hounsou-Guèdè, maire de la commune d’Abomey-Calavi, a souhaité que cette édition soit fructueuse du point de vue de la qualité de ses débats et des retombées pour la communauté universitaire. L’UAC est un centre d’excellence au niveau national et international. Eu égard à l’implantation de l’UAC sur son territoire, il s’est réjoui de ce que grâce à elle, sa commune accueille des étudiants de diverses localités et même des étudiants de pays de la sous-région, faisant d’elle une ville cosmopolite.
Prononçant son mot de lancement des journées, Salifou Saïdou, directeur de cabinet du ministère d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a indiqué que ces journées sont devenues une tradition.

LIRE AUSSI:  Candidature au poste de Sg/Cames : Une mission de haut niveau pour augmenter les chances du Bénin

Après les trois premières éditions, la quatrième est l’édition de la confirmation, a-t-il fait savoir. Pour lui, les mutations enregistrées par l’enseignement supérieur consacrent l’ouverture et la coopération. Ainsi, au-delà des échanges à travers les diverses communications, il a perçu l’événement comme une occasion pour l’UAC de se donner plus de visibilité auprès de ses partenaires. Il n’a pas manqué de souhaiter que des accords de coopération soient signés au terme des manifestations.
Après la phase protocolaire, le recteur Brice Sinsin et ses hôtes ont visité les stands installés sur l’esplanade Doctrine où les divers établissements d’enseignement supérieur privés et de l’UAC ont exposé leurs produits.