Journées portes ouvertes de l’assurance: A la découverte d’un secteur peu connu du public

Par Pintos GNANGNON,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journées portes ouvertes de l’assurance: A la découverte d’un secteur peu connu du public


En prélude aux journées portes ouvertes de l’assurance qu’elle organise du 2 au 6 décembre à Cotonou, l’Association des sociétés d’assurance du Bénin a tenu, vendredi 29 novembre dernier, une conférence de presse pour présenter les objectifs de l’évènement dont le thème est: « Les assureurs vous parlent». Une première dans l’histoire de ce secteur qui entend se faire connaître davantage.

LIRE AUSSI:  Poursuivi pour viol (10e dossier): Victor Gboyo condamné à 5 ans de travaux forcés

Les journées portes ouvertes de l’Assurance qui se tiennent à partir de ce jour, et ce, jusqu’au 6 décembre prochain, se dérouleront dans toutes les compagnies d’assurance du Bénin pour sensibiliser, faire comprendre aux populations ce que c’est que l’assurance et ce qu’il faut faire après un sinistre.
Le secteur de l’assurance est très peu connu des Béninois, notamment les avantages qu’il offre aux différents assurés et surtout aux bénéficiaires des contrats.
C’est fort de cette situation que les compagnies d’assurance réunies au sein de l’Association des sociétés d’assurance du Bénin ont voulu se rapprocher du public pour mieux se faire connaître et faire connaître les produits de l’assurance.
Pendant six jours, les spécialistes du secteur de l’assurance vont expliquer aux populations les mesures de protection que leur offrent les compagnies d’assurance et les dispositions à prendre en cas d’accident. De même, les assurés pourront être informés sur leurs droits et devoirs.
Le président de l’Association des sociétés d’assurance du Bénin, Mouftaou Souhouin, affirme que l’édition 2019 de ces journées portes ouvertes de l’assurance sera essentiellement consacrée aux services après-vente.
Selon lui, les produits d’assurance, contrairement aux autres produits commerciaux, fonctionnent avec un cycle inversé.
Il rappelle que l’association qu’il dirige a été créée le 12 février 1999 à Cotonou. Elle réunit au 31décembre 2018 quatorze compagnies d’assurance dont six compagnies vie à savoir : Sunu Assurances vie Bénin, Atlantique Assurance Bénin vie, Saham Assurance vie, Nsia Assurance vie et l’Africaine-vie.
Huit compagnies non vie à savoir l’Africaine des Assurances, la Nsia Assurance; la Gab, Sunu Assurances Iard, la Saar, Saham Assurance, Atlantique Assurances Bénin Iard et Amab.
L’Association des sociétés d’assurance du Bénin a pour mission de représenter les adhérents auprès des pouvoirs publics dans toutes les circonstances où une action commune serait nécessaire ; d’établir des rapports de confraternité entre ses membres, d’étudier et de défendre les intérêts généraux de la profession ; d’instaurer des liens de coopération avec des associations sœurs sur le plan international. Elle doit veiller au respect de la déontologie des Assurances au Bénin et contribuer à l’augmentation de la capacité de rétention du marché.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la torture: Plaidoyer pour un mécanisme national de prévention

Embellie d’un secteur

Présentant quelques chiffres clés du marché de l’Assurance au Bénin en 2018, Mouftaou Souhouin a affirmé qu’en 2018, l’ensemble des compagnies d’Assurance a réalisé un chiffre d’affaires de 56 milliards de francs Cfa dont 64 % par les assurances dommages.
Le chiffre d’affaires du secteur a connu une croissance de 10 % entre 2017 et 2018. Le marché des assurances du Bénin occupe la huitième place au sein des Etats membres de la Conférence internationale des marchés d’assurance (Cima).
En ce qui concerne les sinistres et les prestations réglés, 25 milliards de francs Cfa ont été payés toutes branches confondues par les assureurs aux assurés victimes et bénéficiaires de contrats dont 9,5 milliards de francs Cfa au titre de l’assurance-vie.
Hormis les sinistres effectivement payés, 16, 5 milliards de francs Cfa constituent les engagements des assureurs vis-à-vis de leurs assurés ; des victimes et bénéficiaires des contrats sont provisionnés et représentés par des actifs équivalents.
Le président de l’Association des Assurances du Bénin rappelle que les assureurs, de par la nature de leurs activités et des obligations légales mises à leur charge, font des placements de manière à pouvoir faire face à leurs engagements à tout moment. Ces placements s’élèvent, selon lui, à 121,7 milliards de francs Cfa pour l’exercice 2018 et remplissent les critères de sécurité, de rentabilité, de liquidité et de dispersion.
Investisseurs institutionnels de premier plan, les compagnies d’Assurance opérant au Bénin contribuent depuis des décennies au financement de l’économie béninoise et de la sous-région.Elles honorent leurs obligations fiscales. A ce titre, elles ont acquitté en 2018 quatre milliards de francs Cfa pour les impôts divers y compris l’impôt sur les bénéfices industriels et commerciaux.