Justice: Trois notaires et autres prêtent serment à Abomey

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Justice: Trois notaires et autres prêtent serment à Abomey


Vue partielle des nouveaux auxiliaires de justice ayant prêté serment

Au cours d’une audience spéciale qui s’est tenue, ce lundi 6 août à la cour d’appel d’Abomey, cinq nouveaux huissiers de justice et trois notaires ont prêté serment et ont été renvoyés à l’exercice de leurs fonctions.

LIRE AUSSI:  Préparatifs des éliminatoires Can U-20: Les Ecureuils affrontent l’As Togo Port ce jour

La grande salle de la cour d’appel d’Abomey était pleine comme un œuf, ce lundi 6 août. L’événement qui a mobilisé une impressionnante foule est la cérémonie de prestation de serment de cinq nouveaux huissiers de justice et de trois notaires. Une cérémonie qui a mobilisé avocats, magistrats, huissiers, notaires, commissaires-priseurs et autres acteurs du secteur justice au Bénin ainsi que des parents et amis des nouveaux auxiliaires de justice. 

Ces nouveaux bras exécutants des décisions de la justice auront à exercer à Dogbo pour Me Déodat Covi ; Savalou pour Me Djoudiath A. Badarou et Savè pour Me Alain Alohou en ce qui concerne les trois notaires.
S’agissant des huissiers de justice, Bohicon pour Me Jérôme Godo et Casimir Ahouandé ; Abomey pour Me Carmelle M. Anihouanou ; Lokossa pour Me Gildas E. O. Assogba et Rodrigue G. Anagonou.
Devant la cour présidée par Daniel d’Almeida, ils ont levé chacun la main droite pour prononcer la formule classique : « Je jure de remplir mes fonctions avec exactitude et probité » avant d’être renvoyés à l’exercice de leurs nouvelles fonctions.
Cet acte de prestation de serment, loin d’être banal, est une obligation légale pour ces nouveaux acteurs de la maison justice d’honorer la corporation qu’ils ont choisi librement de servir. Un geste qui permet de rentrer ainsi solennellement dans la grande famille judiciaire.
Au cours de cette cérémonie, les différents intervenants ont rappelé tour à tour aux récipiendaires le caractère sacré de leurs missions. Des missions qui exigent surtout loyauté et probité. Sans oublier la connaissance et le respect des règles déontologiques fondamentales de la corporation.
Aux trois nouveaux notaires, il a été rappelé que « le notaire doit éviter d’être au cœur des ventes, faire des spéculations à la gestion des créances, s’intéresser dans aucune affaire qui implique son ministère ».
Quant aux huissiers, ils ont le devoir et l’obligation de se rappeler aussi que « bien qu’étant un professionnel indépendant, l’huissier de justice doit faire preuve de rigueur morale et intellectuelle, de dignité et observer le respect vis-à-vis des juges, des parties et des confrères ».
A l’issue de cette cérémonie de prestation de serment, aussi bien les nouveaux huissiers de justice que les nouveaux notaires ont été invités à agir, une fois sur le terrain, avec professionnalisme, rigueur et indépendance en cette période si particulière où les institutions judiciaires subissent de profondes mutations, où l’environnement juridique et judiciaire connaît des évolutions sans précédent, en même temps que les professions connaissent des réformes.
En clôturant cette audience de prestation de serment, le président de la cour d’appel d’Abomey, Daniel d’Almeida et le procureur général près la cour, Pierre D. Ahiffon, convaincus de la qualité intellectuelle de ces nouveaux serviteurs de la justice, ont surtout insisté sur les valeurs comme la probité, la courtoisie, la délicatesse, la compétence et le respect envers les justiciables, toutes choses indispensables pour bien réussir sa carrière
Par cette cérémonie de prestation de serment de nouveaux huissiers de justice qui s’est tenue simultanément à Cotonou, à Abomey et à Parakou, la Chambre nationale des huissiers de justice s’agrandit de sept nouveaux (7) membres, portant ainsi à quarante-neuf (49), l’effectif des huissiers de Justice au Bénin.

LIRE AUSSI:  Projet de construction de l’aéroport de Glo-Djigbé: Les propriétaires terriens fixés sur le prix de dédommagement