L’étape du Centre numérique et des radios de Savalou

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur L’étape du Centre numérique et des radios de Savalou


Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, s’est rendue, dans la ville de Savalou où elle a visité un centre de formation de l’entrepreneuriat et du numérique et échangé avec des agents des radios Cité et Tchetti.

LIRE AUSSI:  Décret régissant l’exercice des professions médicales: Les praticiens de santé de l’Atacora s’imprègnent du contenu

La première étape de la visite du ministre de l’Economie numérique et de la Communication à Savalou a été le palais royal de Savalou. La ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a tenu à faire ses civilités à Dada Gandjègni Ahoyo Gbaguidi XIV. Cap a été mis par la suite sur le Centre de l’entrepreneuriat et du numérique de Savalou (Cens) en plein cœur de la ville. Un centre qui est l’initiative de la Fondation Conrad Gbaguidi qui accompagne les jeunes de la commune. 

Au nombre des 45 projets phares inscrits au Pag pour le quinquennat 2016-2021, six concernent exclusivement le numérique. C’est autour de la mise en œuvre de ces projets que se mobilisent quotidiennement la ministre en charge de l’Economie numérique et ses équipes. Le but de cette visite de la ministre et ses collaborateurs à Savalou est donc d’encourager ces initiatives qui cadrent parfaitement avec cette vision du gouvernement et qui prend déjà corps sur le terrain.
Dans le centre numérique de Savalou, la ministre a pu constater que les jeunes sont orientés vers le numérique et bénéficient de l’accompagnement pour faire éclore leur potentiel dans la création de e-Services. Ce qui apportera des solutions innovantes au quotidien de ceux-ci, et surtout créera des emplois, donc de la valeur ajoutée. C’est le but visé par son promoteur Conrad Gbaguidi qui explique qu’il s’agit d’un centre ouvert surtout aux jeunes désireux de se faire former dans les domaines du numérique et de l’entreprenariat moderne.
Visiblement satisfaite de ce qu’elle a vu et entendu dans ce centre numérique après une visite guidée, Aurélie Adam Soulé Zoumarou n’a pas manqué de louer cette initiative et d’encourager les acteurs de ce projet.
Saisissant l’occasion de cette rencontre, la ministre a surtout invité les jeunes usagers du centre à profiter des opportunités qui y sont proposées car, se réjouit-elle, « C’est un centre numérique orienté vers la professionnalisation et c’est une grande fierté pour moi d’ailleurs d’être associée à un tel projet qui porte en lui tous les ingrédients pour réussir ». Il vise essentiellement à amener les jeunes de Savalou et environs à se prendre en charge grâce au numérique en profitant des énormes potentiels économiques dont dispose la commune pour se positionner sur les marchés des grands pays du monde. Ainsi, ce centre de l’entrepreneuriat et du numérique érigé à Savalou est un cadre idéal pour se familiariser au numérique, outil qu’il est indispensable désormais de maîtriser. Il est également un lieu de formation pour apprendre à développer des applications informatiques. Plus qu’un cyber, c’est un cadre de formation et de recherche.

LIRE AUSSI:  Promotion du tourisme: BéninTaxi s’étend à Porto-Novo avec 30 véhicules

Les radios Cité et Tchetti félicitées

A la suite du centre numérique, c’est la radio Cité de Savalou qui a reçu la délégation ministérielle. Un accueil chaleureux a été réservé à l’autorité par les agents de radio-Cité de Savalou et par ceux de radio Tchetti. Après une visite des installations de cette radio locale, la ministre en charge de l’Economie numérique et de la Communication a échangé avec les agents sur les difficultés rencontrées par ces organes de presse depuis août 1999, date de leur création. Tour à tour, Thomas Dossou de radio Cité et Jean Sagbo de radio Tchétti ont rappelé leurs problèmes relatifs à la transition de l’analogique au numérique avec le Tnt.
La ministre a motivé les agents à davantage d’efforts pour être au rendez-vous du passage effectif au tout numérique afin de pouvoir faire bénéficier aux auditeurs les avantages technologiques et les innovations qui accompagneront. Elle a félicité les agents de ces deux radios pour le travail abattu quotidiennement pour un grand impact avec des moyens très modestes.
Convaincue que le soubassement de ces projets relatifs au numérique reste celui du déploiement du haut et du très haut débit sur toute l’étendue du territoire, la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou dit être préoccupée par l’installation de la fibre optique en cours à travers le pays. Ainsi, en quittant Savalou, la délégation a marqué des arrêts sur l’axe Savalou-Dassa pour constater le niveau d’évolution du projet d’implantation de la fibre optique qui traverse ces localités par voie aérienne. Une fois terminé, ce projet devra apporter un changement qualitatif dans le monde du numérique au Bénin. Cela permettra à coup sûr de « créer une administration, de construire des centres de données au Bénin, de simplifier les procédures administratives par la dématérialisation de documents, de créer de nouveaux services vers les citoyens à tous les niveaux ».

LIRE AUSSI:  Action caritative à Avrankou: Mtn-Bénin au secours de l’orphelinat « La Prunelle de Dieu vivant »