La chronique de Oncle AGBAYA : IRENE ET JACQUES, C’ETAIT QUOI VOTRE TOPO ?

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur La chronique de Oncle AGBAYA : IRENE ET JACQUES, C’ETAIT QUOI VOTRE TOPO ?

Oncle AgbayaOncle Agbaya


Tenez, au moment où ils seraient certainement plus utiles en allant peut-être déféquer dans les champs des braves paysans, mouvanciers ou opposants, en remplacement des engrais dont les coûts prohibitifs annonçaient une catastrophe agricole et alimentaire, n’eût été le génie fracassant des prix du Conseil des ministres d’hier, mes deux petits Neveux Iréné et Jacques, daltoniens politiques, n’avaient trouvé autre urgence productive que de vouloir vous infliger un débat contradictoire sur leur vision monocolore ou multicolore des murs de l’Hémicycle ou du cheval cabré des Br ou du Baobab des Up, je ne sais plus. Tout ceci dans le nouveau jardin d’Eden de mon autre petit Neveu Donklam …
Ni mon petit Neveu Iréné, libre-échangiste politique, ancien nationaliste, ex-démocrate et pour le moment frais orangiste, ni mon petit Neveu Jacques, dont le nombre de militants moelleux à Atlanta dépasse apparemment ceux de l’Atlantique, ancien supplicateur de Béhanzin à Goho contre le GUEDEGBEVIVOU, n’ayant envoyé aucun député à l’Assemblée nationale comme élu, en quoi les couleurs leur importent tant là-bas, au lieu de s’occuper de leur vieil Oncle assoiffé de dame-jeanne de Sodabi ?
Est-ce que les parents politiques leur ont signalé une quelconque difficulté à reconnaitre ou distinguer leurs jumeaux parlementaires Up et Br ?
Vous, mes Nièces et Neveux, qui me demandez si vos cousins Iréné et Jacques connaissent eux-mêmes déjà leurs couleurs dans l’Opposition ou dans la Mouvance dont ils se réclament, êtes tous des pagailleurs !

LIRE AUSSI:  Création d'un ministère en charge du plan et du développement: De la nécessité d’une réforme du système national de planification

Votre Oncle AGBAYA