« La corruption au Bénin Tel un serpent de mer »: Une compilation d’enquêtes journalistiques lancée

Par LANATION,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur « La corruption au Bénin Tel un serpent de mer »: Une compilation d’enquêtes journalistiques lancée


‘’La corruption au Bénin Tel un serpent de mer’’, une compilation de dix dossiers d’enquêtes journalistiques est lancée, ce mardi 16 juin 2020, à la Maison des médias à Cotonou. C’est en présence des délégations de l’Union Européenne (Ue), du Front des Organisations nationales de lutte contre la corruption (Fonac), d’Alcreer Ong, du Réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (Wanep-Bénin) et de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb).

LIRE AUSSI:  Don d’un centre de vie-Ecole à l’Epp Agouagon: La Fondation BOA-Bénin fait œuvre utile à Glazoué

‘’La corruption au Bénin Tel un serpent de mer’’. Ainsi s’intitule le folio compilé d’enquêtes journalistiques lancé, ce mardi 16 juin 2020, à la Maison des médias. La publication fait suite à la restitution des résultats d’une dizaine d’enquêtes journalistiques réalisées dans le cadre de la phase 2 du projet « Pour des médias plus professionnels au Bénin » financé par Open Society Initiative for West Africa (Osiwa).
Selon la présentation faite au lancement, le document comporte dix dossiers d’enquêtes réalisées dans divers domaines tels que les transports, le foncier, l’éducation, l’économie, les finances, etc. Les articles ont révélé les multiples facettes de la corruption qui sévit au Bénin malgré les différentes initiatives prises par les gouvernants pour lutter efficacement contre ce fléau.
Romuald Logbo, présentateur, a invité à la lecture des enquêtes réalisées sur le lotissement, sur les dimensions de la corruption notamment dans les dossiers « Encadrement des mémoires et thèses à l’Uac : Les étudiants à l’épreuve du rançonnement » et « Fonds des arts et de la culture: Des soupçons persistants de rétrocommissions ». « Deux articles, portant l’un sur le Tarif extérieur commun (Tec), et l’autre sur la transhumance, ont révélé que ces secteurs sont des nids de corruption. Deux dossiers sur le foncier ont montré comment la corruption constitue un cancer pour la conduite des travaux de lotissement», a expliqué le présentateur.
Procédant au lancement officiel de l’ouvrage, Zakiath Latoundji, présidente de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), a fait savoir qu’il s’agit d’un « travail de qualité ». Elle a souhaité que tous les professionnels des médias s’inspirent du travail réalisé par le pool des journalistes enquêteurs de la Maison des médias.

LIRE AUSSI:  1ère session 2017 de la cour d’assises de Cotonou : Célestine Bakpé clôture les audiences

Un modèle pour les journalistes !

« C’est un document sur l’une des causes de conflit au Bénin et sur l’un des facteurs de sous-développement des pays africains. Il aidera les acteurs de la société civile à avoir des données sur la corruption. C’est une initiative louable !», a salué Maryse Ahanhanzo-Glèlè,
coordonnatrice du Réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (Wanep-Bénin). Le président du Front des Organisations nationales de lutte contre la Corruption (Fonac), Jean-Baptiste Elias, ex-président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), quant à lui, a exhorté tous les journalistes à plus de professionnalisme dans la conduite des travaux d’enquêtes. Le «lancement symbolique» du folio ‘’La corruption au Bénin Tel un serpent de mer’’, précise Alain Gbénou Sessou, directeur de la Maison des médias, sera « suivi d’une vaste campagne de vulgarisation organisée pour permettre à tous les professionnels des médias d’avoir un exemplaire du recueil ‘’La corruption au Bénin Tel un serpent de mer’’ ». A l’en croire, la réalisation des sujets d’enquêtes est la seule manière pour le journaliste de survivre à l’ère des réseaux sociaux.
C’est un recueil d’enquêtes réalisées par les professionnels des médias dans le cadre de la phase 2 du projet « Pour des médias plus professionnels au Bénin » initié par la Maison des médias (Mdm) grâce à l’appui financier de Open Society Initiative for West Africa (Osiwa).

LIRE AUSSI:  Découverte macabre à Natitingou: Un zémidjan tué, sa moto emportée

Par Marc MENSAH (Stag.)