La FESEN poursuit son mouvement

Par zounars,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur La FESEN poursuit son mouvement


La FESEN poursuit son mouvement

La Fédération des syndicats de l’Education nationale (Fesen) poursuit le mouvement de grève dans les établissements scolaires publics. C’est l’essentiel à obtenir du point de presse fait par cette fédération appuyée par les enseignants vacataires à la Bourse du Travail à Cotonou.

LIRE AUSSI:  La gratuité de la scolarité dans l’enseignement secondaire: La mesure suspendue pour les filles du 2nd cycle

«Nous poursuivons activement la grève pour nos revendications », lance la secrétaire à l’information de la Fesen, Mathurine Sossoukpè. Pour elle, il n’y a pas de raison valable pour suspendre les mouvements de débrayage. Elle a ensuite laissé entendre que le document portant statut particulier des enseignants qui enchante certains syndicalistes est vide. Ce statut, dit-elle, n’arrange pas les conditions de vie et de travail des enseignants. Mathurine Sossoukpè a aussi indiqué que les revendications des vacataires sont restées intactes. De ces deux cas, la secrétaire à l’information de la Fesen conclut que la grève doit se poursuivre.

« Nous sommes traités d’extrémistes », reconnait Mathurine Sossoukpè en indiquant que les enseignants n’ont pour tout avantage que leurs salaires. Par conséquent, il leur est de droit de revendiquer l’augmentation de leurs rémunérations suivant le coût de la vie, justifie-t-elle. Elle va ensuite s’insurger contre la suspension de la motion de grève par le Front d’action des syndicats de l’éducation. Pour elle, cette suspension est motivée de la main invisible du gouvernement.
A sa suite, le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB), Paul Essè Iko a rassuré les enseignants de son soutien sans faille. Il a ensuite invité les enseignants à être prêts pour poursuivre la grève car, seule la lutte paie. Il a pour conclure, fait savoir que c’est grâce à lui que les 1.25 inscrit dans le statut particulier des enseignants ont été accordés?

LIRE AUSSI:  Suspension de la grève : des enseignants