La Sg de l’Oif au contact des femmes entrepreneures

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur La Sg de l’Oif au contact des femmes entrepreneures


Lors de son séjour au Bénin, Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de la Francophonie, a rencontré, vendredi 25 septembre dernier, les femmes entrepreneures. Pour cette séance qui a eu lieu dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin, l’hôte était accompagnée de la ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Alimatou Assouman.

LIRE AUSSI:  Médias : L’Agence Bénin presse se dote d’un plan de relance

La femme, notamment la femme entrepreneure tient une place de choix dans les initiatives de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif). Mais pour que la Francophonie accompagne véritablement les femmes, il faut que l’organisation connaisse leurs attentes. C’est ce qui explique l’intérêt de la Secrétaire générale de la Francophonie à l’égard des femmes entrepreneures qu’elle a rencontrées vendredi dernier. “Cette visite au Bénin s’inscrit dans le cadre de la redynamisation de nos relations et les aspects liés à l’autonomisation de la femme sont très importants pour notre organisation”, a expliqué Louise Mushikiwabo.

A l’en croire, l’initiative “La Francophonie avec elles” a été pensée dans le contexte de la crise sanitaire. “Nous avons remarqué avec beaucoup d’inquiétudes que les femmes ont été très affectées par la crise sanitaire surtout les femmes qui sont dans le système informel… Nous avons pensé qu’il était important de mettre en place un programme qui réponde à leurs besoins. Nous avons alors autorisé la création d’un fonds spécial”, fait savoir Louise Mushikiwabo, secrétaire général de l’Oif. Elle précise que ce fonds a été créé au mois de juin et la réponse des pays à l’appel a été prompte et satisfaisante… “Depuis que les appels à projets ont été lancés, l’Oif a reçu plus de 1000 soumissions avec plus de 100 réponses venant du Bénin. Cela démontre que le Bénin est vraiment un pays dynamique. Le Bénin est un des pays les plus engagés de la Francophonie “, a laissé entendre Louise
Mushikiwabo.
La ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Alimatou Assouman, a salué l’initiative de l’Oif et surtout la démarche de la Secrétaire générale de la Francophonie qui n’a pas voulu quitter le Bénin sans rencontrer les femmes entrepreneures. Une démarche appréciée par le président de la Ccib qui fait savoir que le défi qu’entend relever l’actuelle mandature, est d’accompagner mille femmes entrepreneures. Le fonds “La Francophonie avec elles” qui soutient l’autonomisation des femmes vient donc à point nommé. Les échanges qui ont suivi ont permis à la Secrétaire générale de l’Oif de recueillir les attentes des femmes et les difficultés qu’elles rencontrent dans leurs entreprises. Elle a promis d’en tenir compte pour que les programmes de l’Oif répondent effectivement aux besoins.

LIRE AUSSI:  Monument aux Amazones et retour des biens culturels: L’initiative du gouvernement rend justice, selon Jean Boniface Dossou-Yovo