L’an 1 de la quatrième mandature de Décentralisation: Round d’observation à Lokossa

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur L’an 1 de la quatrième mandature de Décentralisation: Round d’observation à Lokossa

Gervais Hounkpè Houénou

Gervais Hounkpè Houénou, maire de Lokossa et son homologue d’Athiémé, Saturnin Dansou ont ouvert, dimanche 11 juillet dernier, la série de redditions de comptes initiées par la préfecture de Lokossa en partenariat avec les trois stations de radiodiffusion installées dans le département du Mono. De la participation de son édile à l’émission interactive qui a duré plus de deux heures d’horloge, Lokossa peut retenir que la première année de la quatrième mandature de la Décentralisation a été un round d’observation en attendant la concrétisation des projets de développement promis.

LIRE AUSSI:  Recrudescence des cas de Covid-19: Le Mono et le Couffo parmi les départements les moins vaccinés

« C’est juste douze mois. Nous sommes en train de finir le temps d’observation et place est maintenant aux réalités de développement ». Gervais Hounkpè Houénou a fait, dimanche dernier, cette clarification sur sa première année en tant que maire de la cité des Kotafon sur l’émission radiophonique de reddition de comptes initiée par la préfecture de Lokossa.
L’émission qui porte sur l’an 1 de la quatrième mandature de la Décentralisation bouclé, en juin dernier, vise à donner la parole à chacun des six maires du département du Mono pour partager avec les populations ce qui a été fait. Dimanche dernier en compagnie de son homologue d’Athiémé, l’autorité communale de Lokossa, Gervais Hounkpè Houénou, a, à l’entame de l’émission synchronisée sur trois stations de radio, expliqué que les douze mois lui ont servi principalement à prendre ses repères, à observer. « De l’extérieur, soutient-il, ce n’est pas ce qu’on entend, ce qu’on comprend, qui est la gestion de la mairie », fait-il savoir. « Le maire répond à tout, à toute la population et presque au même moment », appuie l’ancien coordonnateur communal du Parti Union progressiste promu à la tête de la commune de Lokossa.
Toutefois, de concert avec ses deux adjoints et l’administration communale, le maire Hounkpè Houénou a posé quelques pas sur le chemin du développement. Entre autres, l’ouverture des voies de circulation dans plusieurs quartiers et villages, la salubrité de la ville et la remise en service de nombre de points d’eau potable précédemment tombés en panne. De même, des travaux de clôture sont engagés au niveau de certains arrondissements. Si l’on s’en tient à ses propos, c’est à partir de cette deuxième année de son mandat que le maire et son équipe vont soumettre les populations « aux réalités de développement ». A sa prise de fonction en juin 2020, il avait déclaré : « Nous nous appuierons notamment sur l’heureuse expérience de l’Asso Baobab, célèbre équipe de
handball de Lokossa, et ferons du sport un maître mot pour révéler Lokossa dans le Bénin révélé. Nous nous évertuerons à offrir à la commune de Lokossa une salle de spectacle digne du nom avec la contribution de toutes les filles et tous les fils de la commune. Dans le domaine énergétique, nous ferons en sorte que Lokossa soit citée en exemple dans l’utilisation des énergies renouvelables », avait-il promis. Autant de promesses dont la concrétisation, en parallèle avec les investissements du gouvernement, contribuera à coup sûr à renforcer le statut du chef-lieu du département qu’est la commune de Lokossa.

LIRE AUSSI:  Trophée « Grand Djembé 2019 »: Le naturopathe Sèwlan Nathan Agbahoungba distingué