Lancement de proximité de la campagne agricole: « Dans deux ans, le Bénin sera exportateur de mangues », selon Gaston Dossouhoui

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lancement de proximité de la campagne agricole: « Dans deux ans, le Bénin sera exportateur de mangues », selon Gaston Dossouhoui


Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche a procédé, hier jeudi 4 juin, au lancement de proximité de la campagne agricole 2020-2021 au pôle de développement agricole (Atda 5) Zou-Couffo située à Saclo, commune de Bohicon par la mise en terre des plants de manguiers. Le thème choisi pour cette campagne est « Accès des produits agricoles au marché : Défis et stratégies ».

LIRE AUSSI:  Etude du projet de lois de finances 2021 au Parlement: 9,7 milliards FCfa pour le Numérique et la Digitalisation

Le lancement de proximité de la campagne agricole est l’une des innovations du gouvernement dont l’objectif est de booster la production agricole nationale.
Par ce geste, le top vient ainsi d’être donné par le ministre Gaston Dossouhoui pour le compte de la campagne agricole 2020-2021. N’ayant pas pu lancer la campagne régulièrement en raison des exigences du Covid-19, il a choisi la formule des lancements de proximité afin d’aller au contact des producteurs pour leur doper le moral et décliner les opportunités qu’offre le budget de l’Etat exercice 2020.
C’est un secret de polichinelle qu’aujourd’hui, le secteur agricole béninois a connu une restructuration institutionnelle et dans ce cadre, des produits ont été ciblés pour réduire les importations alimentaires et pour porter les produits locaux sur le marché international. Cette restructuration a amené à analyser les zones favorables à telle ou telle spéculation. Dans le pôle 5 qui couvre le bassin du Couffo et du Zou, l’accent a été porté sur d’importantes filières, à savoir les plantes pérennes qui regroupent les agrumes et les spéculations vivrières.
Aujourd’hui, l’un des défis que s’est fixé le gouvernement Talon est de faire du Bénin un pays exportateur de mangues d’ici deux ans. C’est pourquoi le ministre, comptant sur l’engagement des producteurs et la détermination du gouvernement, promet que « Dans deux ans, le Bénin sera exportateur de mangues ». Après avoir mis un accent sur les facilités offertes aux producteurs par le gouvernement, il les a invités à en profiter et à produire suffisamment en vue d’atteindre les objectifs fixés.

LIRE AUSSI:  Portrait: Célestine Zanou : La bravoure devant l’éternel !

Bilan de la campagne 2019-2020

Didier Agonyissa, directeur général de L’atda 5 a saisi la balle au bond pour faire le bilan de la campagne agricole 2019-2020. Ainsi, conformément à sa mission de promotion des filières, l’agence a pris des dispositions au titre de la campagne 2019-2020 notamment la facilitation de l’accès aux intrants, le renforcement de la capacité des acteurs, la mise en place de noyaux reproducteurs de volaille et de petits ruminants, d’équipements, d’alevins clarias et autres. Lesquelles dispositions ont permis d’atteindre des résultats appréciables, dont la réalisation de 940 hectares d’aménagements dans le cadre de la contribution du pôle à l’objectif de production d’un million de tonnes de riz par an à l’horizon 2022, le renforcement des capacités des producteurs (formation et appui en équipements) et l’appui à l’émergence des clusters pour l’amélioration de l’accès au marché des produits agricoles.
A noter qu’après le cérémonial de mise en terre des plants, le ministre et sa délégation ont visité la ferme Fondogni de Dominique Gnimadi située sur la route de Covè. Il s’y fait la production de palmier, la transformation d’huile de palme, l’élevage, le maraîchage et autres .