Lancement du grand Prix du président de la République : Pour encourager et accompagner les chercheurs

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lancement du grand Prix du président de la République : Pour encourager et accompagner les chercheurs


Dix millions de francs CFA et un accompagnement sur une période donnée ainsi que deux autres prix d’encouragement respectivement de 5 millions FCFA et 3 millions FCFA. C’est ce que propose le comité d’organisation aux lauréats du Grand prix du président de la République. La cérémonie de lancement officiel du Prix a été présidée dans la matinée d’hier à Cotonou, par le ministre d’Etat François Abiola.

Initiateur du projet, le ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a laissé entendre que ce prix est désormais le tournant décisif pour valoriser les efforts des concitoyens hommes et femmes qui font la fierté du pays de par leur intelligence et leur culture. «On ne peut bénéficier des fruits de la recherche sans reconnaitre aux chercheurs leurs mérites. Le pays regorge de beaucoup de chercheurs passionnés dans tous les domaines pour contribuer à son développement», a laissé entendre le ministre François Abiola qui se dit fier de procéder au lancement de la cérémonie. Il a saisi l’occasion pour exhorter chacun à postuler. «Ce prix est la preuve supplémentaire de la volonté du gouvernement d’encourager la recherche. Nous accompagnons un secteur de la recherche fort véritablement au service du développement» a conclu le ministre.
Avant François Abiola, la directrice nationale de la Recherche scientifique, le professeur Sylvie Hounzangbé Adoté a fait l’historique du Prix, le contenu de la cagnotte qui récompense ainsi que les conditions de participation. Puis, elle a ajouté qu’il s’agit d’un podium d’honneur érigé pour les chercheurs. De ses propos, on retient que les chercheurs béninois de tous âges peuvent postuler. Pourvu qu’il soit de nationalité béninoise. Il est également loisible au chercheur d’embrasser le domaine de son choix, de postuler seul ou en groupe.
Pour sa part, le directeur du Partenariat et de la promotion de la recherche scientifique et de l’innovation, le professeur Innocent Bokossa a salué l’initiative avant d’appuyer les propos de la directrice nationale de la Recherche scientifique. Pour lui, seule la recherche scientifique permettra au pays de sortir du sous-développement. «Nos chercheurs doivent être valorisés», ajoute-t-il.

LIRE AUSSI:  Montée des eaux à Tchaourou: Les traversées nocturnes et surcharges interdites