Le chef de l’Etat sur la construction du Bénin: « Donner aux générations à venir une vie meilleure… »

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Le chef de l’Etat sur la construction du Bénin: « Donner aux générations à venir une vie meilleure… »

Seminaire national

Au séminaire sur la Stratégie de développement de l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, samedi 10 juillet dernier à Cotonou, il y avait un participant dont la présence ne pouvait passer inaperçue. Le président de la République a pris une part active aux travaux de cette rencontre censée donner le top pour une meilleure gouvernance dans l’enseignement supérieur, la recherche scientifique et l’innovation. Mais avant les travaux, il a eu un bref message à l’endroit des participants.

LIRE AUSSI:  Engagement politique de la jeunesse: Des jeunes de Cotonou mobilisés pour le « Bénin révélé »


Le séminaire national sur la Stratégie de développement de l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation « revêt une importance cruciale pour toute notre nation car l’enseignement, la recherche et l’innovation constituent un important levier de développement. Ils conduisent au renouvellement de la pensée et à l’actualisation des méthodes et techniques permettant aux personnes formées d’être compétentes et compétitives ». Eléonore Ladekan Yayi, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique le rappelait aux participants à cette importante assise, dès l’entame. Pour elle, le développement passe nécessairement par la qualité de la formation, la recherche et l’innovation.
Le président Patrice Talon n’est pas d’avis contraire. Le chef de l’Etat a rappelé aux membres du Conseil national de l’éducation, à ceux de la commission chargée de la mise en place de la stratégie de développement de l’enseignement supérieur, aux doyens de facultés, directeurs des grandes écoles, et directeurs d’organismes de recherche… mobilisés pour la circonstance, le défi qui est le leur. « Nous avons l’obligation de ne pas laisser aux générations à venir, ce dont nous avons hérité, à nos jeunes frères et sœurs, à nos enfants, à nos petits-enfants, à nos arrière-petits-enfants, les peines dont nous avons hérité, que nous vivons malgré nos compétences, nos savoirs, nos expertises et bien que le monde entier nous appelle à de meilleures conditions de vie », a lancé à leur endroit le président de la République. Chaque communauté humaine a le devoir de se construire génération après génération, a aussi expliqué le chef de l’Etat pour qui, la communauté béninoise a l’obligation de se construire elle aussi, génération après génération.
C’est pourquoi, il a exhorté les participants au séminaire à prendre leur part, à assumer leur responsabilité devant l’histoire, « de sorte qu’un jour, nous puissions constater que notre pays a fait du chemin, et que chacun puisse dire, moi aussi j’ai contribué par mes peines, par mes efforts, j’ai pris une part du mérite». Le chef de l’Etat a indiqué à l’occasion que la volonté, l’engagement de construire le Bénin doit être partagé par tout le monde. « Nous avons ensemble, universitaires, chercheurs, enseignants à tous les niveaux, artisans, paysans, élites politiques et économiques, l’obligation d’organiser avec nos moyens, notre modèle de fonctionner, afin que les efforts de chacun mis bout à bout, concourrent à construire le pays, à donner aux générations à venir une vie meilleure ».

LIRE AUSSI:  Émission Bénin Révélé Rafiatou Monrou l'invitée ce mardi