Le maire de Savè à propos de la visite du chef de l’Etat: « Cette visite surprend agréablement »

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Le maire de Savè à propos de la visite du chef de l’Etat: « Cette visite surprend agréablement »


Dénis Oba Chabi, maire de la commune de Savè, n’avait pas tous ses mots pour témoigner son émotion à l’occasion de la visite du chef de l’Etat dans sa localité. « Tel un enfant que le père Noël vient visiter, je me sens heureux de vivre ce moment exceptionnel », applaudit-il. Son « Ekaabô Babawa », mot de bienvenue dans la langue, a été longuement ovationné par l’ensemble des acteurs invités à cette séance avec le chef de l’Etat, séance voulue dans des conditions sanitaires toutes particulières en raison de la Covid-19.

Si euphorique il est, c’est aussi parce que depuis 2016, Savè comme bien d’autres localités du pays est en pleine mutation. Les exemples en ce qui concerne sa commune ne sont pas des moindres, rappelle-t-il. La construction de l’hôpital de zone Savè-Kétou, la construction d’une retenue d’eau de deux millions de mètres cube, le grand pont de Okpa sur le fleuve Ouémé, la réhabilitation de la Route nationale inter-Etats numéro 2 de 210 kilomètres, le bitumage de la route Savè-Okéwo en cours de réalisation… la commune n’a pas été en marge des promesses tenues, estime le maire.

LIRE AUSSI:  Proposition de loi sur le loyer à usage domestique : Les députés de l'UN expliquent le bien fondé de leur initiative

« Vos actions sur le terrain sont illustratives de vos ambitions pour le pays », lance-t-il au président de la République. Ceux qui étaient septiques quant aux ambitions du chef de l’Etat et ses actions de développement pour tout le pays, « poussent désormais un soupir de satisfaction pour les résultats tangibles qui forcent l’admiration »,  reconnait Dénis Oba Chabi. Mais des doléances, le maire de Savè en avait beaucoup aussi. La construction d’un pont sur l’Okpara lui tient à cœur. L’aménagement et le bitumage d’une voie de contournement des Collines pour faciliter la circulation des gros porteurs, la création d’un camp militaire, le raccordement de la ligne électrique, la réouverture du lycée technique de Savè sont autant de réalisations pour lesquelles la cité des Tchabè tend la main au président Patrice Talon. Son intervention personnelle dans certains dossiers est toute aussi attendue. Au nombre de ceux-ci, et le maire y tient, le sort des personnes en conflit avec la justice du fait des événements regrettables enregistrés dans la commune.

LIRE AUSSI:  Obtention de pièces consulaires béninoises: Services à distance pour la diaspora de trois pays

Savè veut aussi être prise en compte dans le projet de la Route des esclaves et elle est jalouse et a besoin du projet d’Asphaltage, plaide son maire qui rappelle que « cette visite émerveille et surprend agréablement ». La réponse du président Patrice Talon à ses préoccupations ne s’est pas fait attendre. «Le développement de Savè m’importe beaucoup… je n’ai pas eu l’occasion de parcourir le pays pour vous rendre compte de ce que vous m’aviez confié… C’est avec regret que je me rends compte que je n’ai pas pu faire le tour et comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, j’ai décidé de faire le tour et j’ai décidé de commencer par Savè », a réagi le président Patrice Talon.