Le président Patrice Talon à Comè: « Je suis fier de mon pays et des Béninois »

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Le président Patrice Talon à Comè: « Je suis fier de mon pays et des Béninois »


A la Maison des jeunes de Comè ce jeudi après-midi, l’ambiance était à la fête. Chants, danses et animations folkloriques de tous genres pour recevoir un hôte particulièrement attendu. Bientôt cinq ans que le chantre de la Rupture n’a plus été vu dans cette commune qui lui voue une grande admiration. A Comè, le président de la République a bénéficié d’un accueil chaleureux. « Comè m’a tant adopté», a reconnu le chef de l’Etat.
Cet accueil, le maire de la commune le justifie par la vision de développement incarnée par l’homme. « Votre présence ici est un honneur pour Comè. Comè attendait avec impatience cette visite», lance Coffi Bernard
Adanhokpè, son maire. Dans la plus peuplée des communes de la 17e circonscription électorale, on s’accorde à dire que le pays se transforme et que les fruits de la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement (Pag) font la fierté des populations. Tout cela, le Bénin le doit à l’audace de son président, pense le maire, l’économie, le commerce, la culture, la sécurité, le sport et même le système partisan ont été réformés à telle enseigne que le pays présente désormais un paysage assaini, porteur de développement, estime le maire. Certaines pratiques antisociales n’ont plus droit de cité, se satisfait le maire. Autant de choses qui amènent le maire à lâcher, « on ne change pas une équipe qui gagne », car, selon lui, le président Patrice Talon est le choix convenable pour développer le pays.
« Vos efforts louables sont bien visibles sur toute l’étendue du territoire national », lance le maire à l’endroit du président de la République, assurant que Comè connait sa part de transformation dans le Bénin nouveau qui se construit. Comè est dans la première phase de construction de stades aux normes internationales, ce qui anoblit son image au même titre que la modernisation de son marché central. Il se fera donc le porte-parole des jeunes et des femmes et dira ses sincères gratitudes au gouvernement pour ces actions. Dorénavant, plus rien ne sera comme avant. « La route du développement est longue et il faudra du temps pour que chaque localité puisse en bénéficier », martèle Coffi Bernard Adanhokpè qui entrevoit sa commune comme une ville moderne, un pôle économique à fortes potentialités, résiliente aux effets du changement climatique et où règnent la paix et l’unité. Pour en arriver là, Comè doit régler de nombreux problèmes. La longue liste des attentes de la localité sera alors soumise au chef de l’Etat par le maire.

LIRE AUSSI:  Pour un second mandat de Patrice Talon: L’Ouémé-Plateau se lance dans la bataille avec le Msag

Fierté !

Au terme de onze jours de tournée dans les communes du pays, le président Patrice Talon demeure convaincu que les mêmes doléances reviennent çà et là ». Il y a cinq ans, la situation du pays était telle que presque similaire et plus personne ne croyait au changement. Mais au fil des mois, avec la rigueur et les exigences imposées par son gouvernement, tout change. Il invite dès lors la population à y croire davantage. Pour ce qui le concerne, a-t-il expliqué, il est fier du pays et de tous les Béninois. C’est d’ailleurs fort de cela qu’il va à la rencontre des populations pour faire avec elles le point des engagements d’il y a cinq ans et les avancées notées. « Il y a cinq ans, nous avons pris le pari que le moment est arrivé.

Vous m’avez confié la tâche de conduire notre pays pendant cinq ans, je suis venu vous dire que pendant ces cinq ans, il semble qu’ensemble nous avons fait certains chemins », indique le chef de l’Etat sous les ovations des populations. « Nous avons fait des efforts dans tous les domaines, pourtant beaucoup de choses manquent encore à l’ensemble », reprend-il. Ce qui est important « dans ce beau pays », selon lui, « c’est le rythme, la vitesse et la qualité avec ce chantier immense dans lequel nous sommes… et il y a espoir et assurance que demain, le marché, la route, l’asphaltage iront dans les localités et les contrées et les maisons qui manquent d’eau l’auront ».
La réforme du système partisan, les avancées du Bénin en matière d’eau, d’énergie, d’érection des ouvrages, de l’amélioration des services publics fournis à la population, les réformes concernant le pension des retraites… constituent les autres point sur lesquels le président Patrice Talon a entretenu la population de Comè au cours de cette séance de reddition de comptes. Faut-il le rappeler, une forte délégation gouvernementale composée des ministres Aurélien Agbénonci, Oswald Homeky, José Tonato, Kakpo Mahougnon, Romuald Wadagni, Séverin Quenum ainsi que le deuxième vice-président de l’Assemblée nationale, Jonas Gbian, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago et bien d’autres personnalités ont pris part à cette séance.

LIRE AUSSI:  Affaire détention et vente de faux médicaments: L’Ordre des pharmaciens suspendu pour six mois