L’éditorial de Paul AMOUSSOU: Quête d’efficience

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur L’éditorial de Paul AMOUSSOU: Quête d’efficience


Pari de laisser parler ses réalisations. Pari pris, mais risqué à l’ère des médias nouveaux et leurs corollaires que sont les fake news. Mais, semble-t-il, pari en définitive tenu pour le chantre du Nouveau départ.

Peu enclin à la communication, pour ainsi dire tapageuse, encore moins au populisme qu’il tient en grande mésestime, Patrice Talon avait, en effet, fait le choix de ne procéder ni à de pose de première pierre, ni à de lancement d’ouvrage initié par son gouvernement. Ce qui suppose qu’il procèderait aux inaugurations. Mais de l’initiative à l’aboutissement des projets gouvernementaux, l’efficience au-delà de l’efficacité, requiert l’œil et la touche du maître. Cette exigence fait sortir le président Patrice Talon, au regard des motifs qui ont suscité sa présence sur certains chantiers en cours. Laissant à ses ministres la main pour la conduite des ouvrages et projets relevant de leurs secteurs, il se réserve, selon toute évidence, le droit de regard quant à la bonne exécution de certains en raison de leur importance stratégique. Mais aussi vrai que populisme tient de populaire et de population, Patrice Talon n’échappe pas au dessein de s’y confronter, de devoir être prématurément en symbiose avec ses compatriotes, en tout cas avant le terme qu’il s’est fixé, lui, à savoir au terme de son quinquennat et du bilan positif qui en découlera. De fait, sur le terrain, c’est un président Talon adulé, dirait-on, bien malgré lui ! Ironie d’un pari qui défie des habitudes qui ont la dent dure.