Législatives 2023: La société civile déploie des observateurs sur le terrain

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Législatives 2023: La société civile déploie des observateurs sur le terrain


77 observateurs sont déployés dans les 77 communes du Bénin pour une mission d’observation à long terme dans le cadre des législatives de janvier 2023. C’est une initiative de la Coalition des organisations de la société (Coscep) qui a mandaté ces acteurs, vendredi 9 septembre Cotonou.

LIRE AUSSI:  Rencontre entre le médiateur de la République et des personnalités: Une feuille de route adoptée pour le dégel de la crise sociale


Pour des élections transparentes, inclusives et dans la paix, la Coalition des organisations de la société (Coscep) entend jouer sa partition. A quatre mois des législatives, elle a mandaté 77 de ses acteurs, pour effectuer une mission à long terme, dans le cadre du scrutin prévu pour janvier 2023. « La Coscep, dans sa mission d’œuvrer pour la paix et des élection crédibles au Bénin, a initié dans le cadre des élections législatives du 8 janvier 2023 au Bénin, l’observation des différentes étapes du processus électoral pour s’assurer de la transparence et du bon déroulement desdites élections », a indiqué la présidente Latifatou Waïdi. Les observateurs déployés ce 9 septembre dans les 77 communes du Bénin, travailleront jusqu’à la fin du mois de février 2023.
Ils permettront à la société civile d’observer la période préélectorale, le scrutin et la période postélectorale. Durant trois jours, ils ont été formés pour la cause, afin de jouer pleinement leur rôle d’observateur citoyen. Ils se sont engagés au respect du code de bonne conduite sur le terrain à savoir, le respect des lois du pays et de l’autorité des corps électoraux, ainsi que l’intégrité de la mission d’observation électorale. Ils doivent faire preuve d’une stricte impartialité en toutes circonstances et observer une posture de Non-interférence dans les processus électoraux, donc remplir leurs fonctions d’une manière discrète. En cas de demande sur le terrain, ils doivent fournir les moyens d’identification adéquats, délivrés par le gouvernement ou par la commission électorale, et s’abstenir de tout commentaire au public ou à la presse.

LIRE AUSSI:  Législatives 2023 : L’heure des grandes manœuvres politiques

Professionnalisme et
responsabilité

« Aux observateurs aguerris et prêts pour le combat de la paix dans notre pays, je vous invite à faire preuve de professionnalisme, de responsabilité et d’impartialité durant toute la mission afin que nous puissions atteindre les objectifs fixés pour les élections législatives de janvier 2023», a déclaré la présidente Latifatou Waïdi. A l’endroit des partis politiques et autres acteurs de la chaîne électorale, elle fait savoir que le vœu commun c’est d’organiser en janvier 2023, des élections inclusives et démocratiques avec zéro violence.
Elle plaide pour que cette mission de déploiement des observateurs à long terme dans les communes, soit accueillie à bras ouverts, et que les acteurs soient invités à toutes les activités concernant les élections législatives de 2023. « Que les élections législatives soient inclusives, démocratiques, que les populations vaquent quotidiennement à leurs occupations, que la société civile joue sa partition et que les observateurs à long terme accomplissent leur mission dans toutes les communes, c’est le Bénin qui gagne», a souligné Latifatou Waïdi. Les observateurs sont appelés à envoyer les informations collectées sur une plateforme suivie par des experts électoraux qui procéderont à une analyse minutieuse et feront des recommandations aux acteurs concernés. A partir des informations relatives à l’affichage de la liste électorale informatisée provisoire jusqu’au jour du scrutin et même après le scrutin, ils seront sur le terrain afin de faire remonter toute observation sur le processus électoral?