Législatives 2023/ Non-violence: Le médiateur de la République et les Osc sensibilisent

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Législatives 2023/ Non-violence: Le médiateur de la République et les Osc sensibilisent

Le médiateur de la République et les Osc en campagne de sensibilisation aux actes répréhensibles en période électorale

Le médiateur de la République et la Coalition des organisations de la société civile pour les élections et la paix (Coscep-Bénin) ont lancé une campagne de sensibilisation aux actes répréhensibles en matière électorale en vue de promouvoir la non-violence, ce jeudi 1er décembre à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Drame d’Avamè à Tori: Des sanctions contre plusieurs cadres impliqués dans l’opération

Paix et non-violence ! Ce sera le thème de la campagne du médiateur de la République et de la Coalition des organisations de la société civile pour les élections et la paix (Coscep-Bénin). Dans le cadre de la tenue des élections législatives du 8 janvier 2023, les deux structures se donnent la main pour préserver l’idéal démocratique. Elles ont donc procédé au lancement d’une campagne de sensibilisation aux actes répréhensibles en matière électorale. Pour la cause, un document de compilation des infractions ainsi que des peines afférentes, tiré des dispositions du code pénal, du code électoral et de celui du numérique servira de support aux ambassadeurs de la paix. Cette campagne qui démarre le 4 décembre prochain et qui durera environ deux semaines, aura principalement pour cibles, les localités touchées par les violences électorales de 2019 et 2021. En effet, suite aux violences et actes de vandalisme qui sont survenus lors des élections de 2019 et 2021, indique Pascal Essou, médiateur de la République, plusieurs citoyens se sont retrouvés dans les mailles de la justice sans pour autant savoir qu’ils étaient en infraction à travers leurs divers comportements. Ainsi, insiste-t-il, certaines personnes ont été privées de liberté en se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment. « Cette situation interpelle tous les acteurs œuvrant inlassablement pour une avancée démocratique certaine et qui leur laisse un goût d’inachevé dans la réalité », a déclaré Pascal Essou, qui appelle à la responsabilité des acteurs en charge de l’organisation des élections, les organisations de la société civile, les partis politiques et les partenaires techniques et financiers.
Nul n’est censé ignorer la loi, dit l’adage, mais à l’évidence, l’histoire renseigne que les populations pour lesquelles les lois sont édictées en sont à la marge. D’où cette option de l’élaboration et de la vulgarisation d’un recueil des infractions du cadre légal des élections en République du Bénin afin de susciter une prise de conscience aiguë des risques encourus par les citoyens. Selon le médiateur de la République, il s’agit d’un recueil des dispositions qui concernent les infractions susceptibles d’être commises en période électorale, et qui a non seulement le mérite de regrouper les différentes dispositions dans un même document mais aussi et surtout de les expliquer en les étayant d’exemples pour permettre au grand nombre, non professionnel du droit, de les comprendre et de se les approprier. « Nos équipes seront sur le terrain notamment dans les communes épicentres des récentes violences électorales pour vulgariser cet outil très précieux pour des élections apaisées », a fait savoir Pascal Essou qui poursuit l’objectif de zéro violence avant, pendant et après les élections législatives de janvier 2023 en vue du rétablissement et du maintien de la paix durable au sein des communautés. Dans les jours à venir, des animateurs outillés du Médiateur de la république et de la Coalition des organisations de la société civile pour les élections et la paix (Coscep-Bénin) se rendront dans les arrondissements indiqués afin d’échanger avec les populations à la base aux fins de l’atteinte des objectifs fixés.

LIRE AUSSI:  Drame d’Avamè à Tori: Des sanctions contre plusieurs cadres impliqués dans l’opération