Législatives de 2023: Sacca Lafia reçoit les premières attentes de l’Opposition

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Législatives de 2023: Sacca Lafia reçoit les premières attentes de l’Opposition

SACCA LAFIA, président de la CENA

Des élections inclusives ! C’est le premier dossier dont hérite le tout nouveau président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), Sacca Lafia. Le sujet était au cœur de l’audience qu’il a accordée, mercredi 8 septembre dernier, au chef de file de l’Opposition, au siège de l’institution à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Contrôle des plaques d’immatriculation des motos: Un moratoire de trois mois accordé aux retardataires

Le chef de file de l’Opposition, Paul Hounkpè, poursuit sa tournée dans les institutions. Cette fois-ci, le pèlerin politique a posé ses valises à la Commission électorale nationale autonome (Cena), pour faire part de ses attentes au nouveau responsable des lieux. A la tête d’une délégation constituée des membres du bureau exécutif de son parti, Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Paul Hounkpè a félicité le président Sacca Lafia et son bureau pour cette nouvelle mission à eux confiée, qui pour le moins, est empreinte de lourdes responsabilités. Et comme on pouvait s’y attendre, il ne s’est pas juste agi d’une rencontre de convivialité entre le Conseil électoral et la délégation conduite par le chef de file de l’Opposition. De sources dignes de foi, Paul Hounkpè a invité Sacca Lafia et ses pairs à travailler à garantir la paix en République du Bénin.
Il fait un rappel des incompréhensions nées des élections communales de 2020 et de la présidentielle de 2021, du fait de certaines options de la Commission électorale nationale autonome (Cena), notamment en ce qui concerne les lois électorales. Pour le chef de file de l’Opposition, l’équipe dirigée par Sacca Lafia devra corriger le tir, en œuvrant pour des élections inclusives, libres et transparentes. A ce titre, Paul Hounkpè invite le Conseil électoral à clarifier à temps les conditions de participation des partis politiques aux prochaines élections. Il faut noter que les prochaines législatives se tiendront en 2023, et dans la perspective d’une large participation des partis de l’Opposition à ce scrutin, Paul Hounkpè mène une concertation pour aplanir les divergences en leur sein.
Sacca Lafia qui préside le Conseil électoral, et de fait la Commission électorale nationale autonome (Cena) a salué la démarche de son hôte et de sa suite et promis de faire le nécessaire pour combler les attentes.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale : Les dossiers de la cinquième session extraordinaire de l’année 2015