Libération des sites à aménager sur la côte: 3,46 milliards Fcfa pour le relogement

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Libération des sites à aménager sur la côte: 3,46 milliards Fcfa pour le relogement

Libération des sites à aménager sur la côte

De Xwlacodji à Adounko, des mesures sociales sont prévues au profit des 853 unités d’habitations à déplacer. 3,46 milliards F Cfa seront décaissés à cet effet, a annoncé le Conseil des ministres de ce mercredi 15 septembre.

LIRE AUSSI:  Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale: Qui est Raphaël Akotègnon ?

La cagnotte est connue. 3,46 milliards F Cfa sont autorisés pour être décaissés en faveur des personnes affectées par les projets de modernisation, le long de la côte. La décision a été prise au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 15 septembre 2021 où il a été fait le point des mesures d’accompagnement social prévues pour les pêcheurs installés au sud de la Route des pêches. Les occupants des sites à aménager à Xwlacodji à Cotonou ont aussi fait l’objet d’attention. « Au regard des implications sociales que ces opérations entrainent, le Conseil a décidé d’apporter un soutien aux populations concernées à travers le relogement, sur deux sites, des 853 unités d’habitations constituant l’ensemble des villages de pêcheurs à déplacer. Aussi, un appui sous forme de primes de compensation est-il alloué aux personnes affectées par ces travaux en vue de faciliter leur réinstallation sur les nouveaux sites », renseigne le compte rendu du Conseil des ministres.
En effet, plusieurs projets sont attendus pour être mis en œuvre sur les sites concernés. Le Centre administratif et commercial de Ganhi sera rénové et modernisé. Ceci induit la requalification du périmètre urbain de Xwlacodji à Cotonou. Déjà à travers un communiqué conjoint du ministre de la Décentralisation, Raphaël Akotègnon et de celui du Cadre de vie José Tonato, les occupants de la zone ciblée ont été invités à vider les lieux avant le 15 septembre 2021. De l’autre côté de la Route des pêches, les villages de pêcheurs devront aussi être déplacés dans le cadre des aménagements qui y sont prévus. « Les pêcheurs seront relogés sur deux sites entre Avlékété et Ouidah. L’Etat assure le relogement de ceux qui vont être repoussés de Xwlacodji pour Sèmè. Tout est en place. On va pouvoir dérouler le plan de libération de ces deux espaces »,
renseignait Alain Orounla, préfet du Littoral, le 13 septembre dernier à Figneyon1. Les 3,46 milliards F Cfa décaissés, les mesures mises en œuvre, le relogement pourra démarrer.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale : La 8e législature prend officiellement fonction