Ligue des champions Uefa: Les promesses du dernier carré

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Ligue des champions Uefa: Les promesses du dernier carré

Un trophée pour quatre prétendants assoiffés et motivés

Après des quarts de finales palpitantes, les passionnés du cuir rond vont suivre dans la soirée de ce jour mardi 27 avril, la première rencontre de la phase aller des demi-finales européennes de la Ligue des champions avec en affiche Chelsea – Real de Madrid. Puis demain, Paris saint Germain va se frotter à Manchester City. Les quatre équipes en lice vont donner le tout pour le tout. C’est autant un défi pour les joueurs que pour les entraîneurs.

LIRE AUSSI:  5e journée de la Ligue 1 de football: Des affiches indécises au programme

Psg – Man City ; le pronostic est difficile à trancher avec des Parisiens motivés jusqu’à la moelle et assoiffés d’exploit d’une part et d’autre part, des Mancuniens qui déchirent cette saison et brillent de mille feux. Et que dire de l’affiche Real Madrid – Chelsea ? Même blessé, le rugissement du lion madrilène peut faire trembler la défense solide des Bleus qui, avec Thomas Tüchel, ancien coach du Psg, connaissent plus de succès. Dans le dernier carré pour la course à la coupe aux grandes oreilles, les quatre demi-finalistes vendront bien cher leur peau.

Chacune de ces équipes est fortement motivée et pour les entraîneurs, les défis sont davantage cruciaux. Ils devront donner la preuve de leur efficacité, de leur compétence pour taire les critiques supportées le long de la saison 2020-2021.

Qu’on l’admette ou pas, le Paris saint Germain a déjà démontré qu’il joue désormais dans la cour des grands. Le Psg fait frémir les grands clubs. Sa présence consécutive depuis cinq ans à la phase d’élimination directe de la C1, n’est pas du fait du hasard. Le Psg a fait du chemin, s’est rassénéré, a tiré leçon de ses échecs passés et aujourd’hui mieux qu’hier, Paris a les armes et l’expérience nécessaires pour remporter la coupe aux grandes oreilles. Pochettino peut compter sur un gardien en pleine confiance et une défense solide menée de mains de maître par le capitaine Marquinhos ; sur un milieu de terrain garni avec Verrati, Angel di Maria, l’infatigable Gana Gueye… et une attaque sensationnelle animée par Neymar, Mbappe, Icardi, Sarabia, Moïse Kean.

LIRE AUSSI:  5e journée de la Ligue 1 de football: Des affiches indécises au programme
Défi

Pour Pochettino, le défi est grand ! Il s’agit de faire ce que les autres notamment Laurent Blanc, Unaï Emery, Thomas Tüchel, ne sont pas arrivés à faire : ramener la coupe la plus prestigieuse d’Europe dans la capitale française. Avec Tüchel, le Psg a déjà franchi le cap des demi-finales. Pour Pochettino ce serait donc un échec de tomber à cette étape, même si le club a accompli cette année l’exploit de sortir de la compétition le Barcelone et le Bayern de Munich. Les dirigeants du Psg ne se contenteront pas de ces rencontres gagnées. Le titre et rien que le titre, c’est la hantise des dirigeants du club de la capitale. Et pour y arriver, il faudra se défaire d’un mastodonte.

Démonstration de force !

Leader intrépide de la Premier league, Manchester City est dans ses beaux jours, enchaînant une série d’invincibilité. Aujourd’hui Manchester City se positionne comme l’un des clubs les plus craints d’Europe, sinon le club le plus en forme de cette saison. Malgré l’exploit parisien, les Mancuniens partent favori. Pour passer ce cap de la compétition, Manchester City peut compter sur Pep Guardiola, un coach stratège qui, du Barcelone à Manchester City en passant par le Bayern de Munich, a déjà montré sa capacité à amener ses joueurs à maîtriser une partie par la domination, la gestion des espaces et la possession de balle. Manchester City peut compter aussi sur des joueurs en pleine réussite, sur une défense bien organisée, un milieu de fer et une attaque fournie. Même le banc de touche est garni. Pep Guardiola nourrit tout aussi le vœu de faire gagner la ligue des champions à Manchester City comme il a pu le faire avec les deux clubs qu’il a entrainés (Barcelone et Bayern). C’est un défi qui, relevé, ferait de lui, un faiseur de champions.

LIRE AUSSI:  Abdel Rahman Ouorou Baré, président de la Fédération handisport du Bénin: « La participation sociale des handicapés est un combat de longue haleine »

Pour Zidane et Tüchel, la coupe aux grandes oreilles est un défi personnel puis collectif. La grande admiration vouée à la star Zidane suite à sa première expérience en qualité de coach au Réal s’est quelque peu étiolée avec l’inconstance de forme affichée par la ”Maison blanche” cette saison. Plusieurs fois il a dû faire face à des critiques et les médias espagnols ont déjà annoncé son probable départ plus d’une fois. D’aucuns se sont même demandé si la réussite de l’entraîneur Zinédine Zidane lors de son premier passage n’était pas due à la présence de Cristiano Ronaldo dans l’effectif madrilène !

La Ligue des champions est donc pour le technicien meringué, une occasion de confirmer son génie en tant que stratège. Même si la performance n’est pas irréprochable, il faut tout de même le reconnaître, Zizou démontre déjà que son équipe est une puissante arme offensive sans le Portugais. Actuellement 2e de la Liga, le Real n’est pas sans atouts pour arriver à bout de son adversaire londonien en demi-finale voire remporter la C1. Les joueurs sont tout aussi motivés à l’idée de remporter la Ligue des champions sans la star portugaise. Il faudra alors se défaire de Chelsea ! La tâche sera rude avec une équipe rénovée en quête de gloire ; et un entraîneur remercié à Paris, mais toujours en quête de titres. Thomas Tüchel a amené le Psg au plus haut niveau de la compétition l’année dernière.

LIRE AUSSI:  Kylian Mbappé a explosé

Il entend répéter l’exploit avec le club londonien qui a vécu une émotion pareille il y a longtemps. Il s’agit non seulement d’assouvir l’espoir des dirigeants de Chelsea mais aussi de flatter un égo blessé par un Paris qui semblait trop exigeant et peu reconnaissant pour le travail abattu par Tüchel. L’entraîneur allemand fera donc du mieux pour faire tomber la ”Maison blanche” et s’envoler en finale soit pour rencontrer Manchester City et renverser le leader de la Premier league, ou, au mieux, rencontrer le Psg et lui infliger une punition pour le crime de lèse-majesté commis à son égard. De toutes façons, la finale est un objectif précieux pour Thomas Tüchel et Zinédine Zidane.