Ligue pro de football : Loto-Popo fustige l’arbitrage

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Ligue pro de football : Loto-Popo fustige l’arbitrage

ligue pro de footballLes dirigeants de Loto-Poto lors de la conférence de presse, hier à Cotonou

Les dirigeants de Loto-Popo Football Club, champion en titre du Bénin ont rencontré les hommes des médias hier, mardi 11 janvier à Cotonou. Au cours de cette conférence de presse, ils ont fustigé l’arbitrage de la ligue pro de football avant d’inviter les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités.

LIRE AUSSI:  Match Nigeria-Bénin: Derby sur fond de revanche entre Ecureuils et Super Eagles demain

Après treize journées de compétition, dirigeants et joueurs de Loto-
Popo Football club ne sont pas contents de l’arbitrage. Face à la presse hier, mardi 11 janvier, les dirigeants du club champion en titre du Bénin ont exprimé leur mécontentement. C’est l’occasion pour Gaston Zossou, président du club, Wilfrido Aïbatin, directeur général de Loto-Popo, Abdeslam Aouaddou, directeur sportif ainsi que les deux capitaines, Patrick Sèdjamè et Rodrigue Fassinou d’attirer l’attention du public sportif sur l’arbitrage béninois. Pour les dirigeants de Loto-Popo, cette situation n’est pas de nature à encourager les efforts du gouvernement pour la professionnalisation du football. Pour Gaston Zossou, l’arbitrage est actuellement le maillon le plus faible du sport-roi au Bénin. « La force de notre football dépend de l’arbitrage, mais il est caporalisé », se désole-t-il. A l’en croire, cet état de choses se manifeste par le fait que ceux qui désignent les arbitres pour les compétitions sont les dirigeants de clubs. «Quand j’ai été nommé président du club, j’ai été démarché pour négocier avec les arbitres. J’ai trouvé tout ceci détestable et dangereux », a-t-il fait savoir. Convaincu que la fraude arbitrale fait le lit à la promotion des moins bons au détriment des meilleurs, Gaston Zossou n’apprécie pas les traitements infligés aux clubs. «Nous avions été champions du Bénin depuis le 20 juin 2021 mais jusqu’aujourd’hui, nous n’avions rien reçu ( pas de notification officielle, pas de médailles, pas de trophée », a-t-il déclaré. Répondant aux questions des hommes des médias, le directeur général de la Loterie nationale du Bénin se dit offusqué par le silence et l’indifférence des autorités en charge du football face à la situation. Les responsables de Loto-Popo souhaitent voir des arbitres impartiaux lors des compétitions. « A Loto popo, on cultive des valeurs. Ce qu’il faut faire, c’est de rendre le corps arbitral indépendant», a laissé entendre Gaston Zossou. C’est le lieu pour lui de rappeler les efforts du gouvernement béninois pour le football béninois. Evoquant les 22 stades omnisports réalisés en 4 ans, la mise à disposition par l’Etat de hauts techniciens de football et le nouveau format du championnat professionnel du Bénin, Gaston Zossou invite les officiels à accompagner le gouvernement dans sa volonté de développer le sport-roi.

LIRE AUSSI:  Colombie # Japon: Retrouvailles entre les Cafeteros et les Samouraïs bleus