Loi interprétative du code électoral: “Une décision consensuelle et objective, explique le ministre Alain Orounla

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Loi interprétative du code électoral: “Une décision consensuelle et objective, explique le ministre Alain Orounla


Le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Orounla, a rencontré, vendredi 5 juin dernier, la presse. Au cœur des échanges, le processus électoral, notamment la phase post qui s’est révélée plus rude que le scrutin. Le porte-parole du gouvernement a expliqué l’implication médiatrice et facilitatrice du chef de l’État qui a abouti à la promulgation de la loi interprétant et complétant le code électoral.

LIRE AUSSI:  Banque ouest africaine de Développement : Serge Ekué nommé président

Votée, contrôlée et promulguée, la loi 2020-13 portant interprétation et complétant le code électoral vient lever les blocages en précisant le mode de désignation des maires. C’est le principal sujet au cœur de la rencontre entre le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Orounla et les hommes des médias. Le ministre Alain Orounla a exprimé la satisfaction du gouvernement au terme du scrutin du 17 mai dernier. Les élections se sont bien déroulées et ont donné lieu à des résultats transparents. “Nous devons nous réjouir également de la performance de la principale force d’opposition, les Forces cauris pour un Bénin émergent qui ont obtenu 15 % des suffrages. Ce qui montre la vitalité de notre démocratie… Nous les félicitons et les encourageons à contribuer à l’animation politique de notre pays…”, a-t-il ajouté. A l’en croire, la performance de l’opposition doit être perçue comme la réussite du Programme d’action du gouvernement dont l’un des piliers est le renforcement de la démocratie et de l’État de droit qui suppose l’expression des voix contraires.
Abordant la période post-scrutin, notamment l’installation des conseils communaux, le ministre Alain Orounla fait savoir que le chef de l’État a instruit les préfets aux fins de procéder à l’installation des différents conseils dans les délais légaux. Les conseils communaux sont pour la plupart installés mais à l’exercice, les préfets ont été confrontés à l’indécision des formations politiques dans l’élection des maires. “Les acteurs politiques ont entrepris les manœuvres habituelles qui ont bloqué l’élection des maires”, fait-il remarquer. Face à cette situation, les députés ont proposé une loi interprétative et complétant le code électoral pour lever les blocages et préciser le mode de désignation des maires. Cette proposition de loi a été soumise au chef de l’État pour promulgation.

LIRE AUSSI:  Paiement électronique: Une mutation technologique en vue

Vision participative

A en croire le porte-parole du gouvernement, c’est dans une vision participative, un esprit de consensus, que le président de la République a appelé toutes les formations politiques pour avoir leurs appréciations sur cette proposition de loi. “La totalité des formations politiques ont marqué leur accord… Le président de la République conformément aux textes, a envoyé la loi à la Cour constitutionnelle pour contrôle de conformité. La décision de la Cour a été favorable et je peux vous annoncer que le président de la République a déjà promulgué cette loi”, a-t-il indiqué.

Le ministre Alain Orounla amène à réaliser et à reconnaître que cette loi est le fruit de réflexions consensuelles et objectives. ” Le gouvernement n’avance pas tout seul mais se soucie de l’adhésion et de la participation de toutes les forces politiques”, a-t-il rappelé… Il s’agit donc d’une initiative qui convient aux acteurs politiques. Pour l’en témoigner, le ministre Alain Orounla prend l’exemple des Fcbe à Parakou qui ont la majorité absolue mais n’arrivent pas à s’entendre. Avec la loi interprétative du code électoral, il est évident qu’il appartient aux Fcbe de désigner le bureau exécutif de la municipalité de Parakou. C’est tout à leur avantage et les nouvelles dispositions mettent fin aux procès d’intention autour de cette grande ville.

LIRE AUSSI:  Covid-19 : Une proposition pour mettre fin à la pandémie