Lutte contre l’accaparement des terres: Les Organisations paysannes mobilisées

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre l’accaparement des terres: Les Organisations paysannes mobilisées


La Convergence globale des luttes pour la terre, l’eau et les semences en Afrique de l’Ouest (Cglte-AO) organise la 2e édition de sa caravane après le Mali en 2016. Cette activité se tient du 10 au 30 novembre à travers les pays membres et vise une synergie d’actions contre les exactions à l’égard des défenseurs des biens communs. Le top des manifestations officielles a été donné, ce samedi 10 novembre, à l’Infosec à Cotonou, en présence des Organisations paysannes.

LIRE AUSSI:  Couverture des élections en Afrique: Des journalistes de divers pays partagent leurs expériences

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de la 2e édition de la caravane de la Convergence globale des luttes pour la terre, l’eau et les semences en Afrique de l’Ouest (Cglte-AO) que le Bénin accueille du 26 au 30 novembre. La Convergence est composée de quatorze plateformes, regroupant plus de onze pays ouest-africains et trois cents organisations paysannes, d’éleveurs, de pêcheurs, de forestiers et de représentants des victimes d’accaparement de terres et de l’eau, tant en milieu rural que périurbain. Elle s’est fixé pour objectif de promouvoir et de défendre les droits des communautés à accéder à la terre, à l’eau, aux semences paysannes et aux ressources naturelles, avec le concours de ses partenaires. 

Pour cette 2e édition de la caravane dont le thème est « Droit à la terre, à l’eau et aux semences paysannes : une lutte commune », les caravaniers entendent contribuer à une transformation sociale en Afrique de l’Ouest notamment par l’amélioration des politiques et des textes législatifs en cours de ratification, d’élaboration ou de révision sur le foncier, l’eau, les semences paysannes, le pastoralisme, la pêche, les accords de partenariat économique dans l’espace
Cedeao, pour défendre leurs droits dans le cadre de la souveraineté alimentaire, en promouvant l’agroécologie paysanne qui s’appuie sur les droits humains.
Face à la presse samedi dernier, la convergence nationale du Bénin a informé que la 2e édition de la caravane a été lancée depuis le 2 novembre à Dakar au Sénégal. Elle va passer par la Guinée, le Mali, le Togo… pour échouer au Bénin le 26 et y rester jusqu’au 30 novembre. Le moment fort des activités de la Cglte-OA sera la remise officielle du Livret vert de la Convergence au président Patrice Talon afin qu’il le transmette à son homologue togolais. Les structures telles que Novox Bénin, Jinukun, Synergie paysanne, représentées à la conférence de presse ont souligné la nécessité d’une synergie d’actions contre toutes les injustices à l’égard des paysans.

LIRE AUSSI:  Les grévistes ne baissent pas la garde à Lokossa