Lutte contre la corruption dans la Fonction publique: Point des actions déjà menées

Par Désiré GBODOUGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre la corruption dans la Fonction publique: Point des actions déjà menées


Afin de mieux servir les populations, le gouvernement s’est engagé à éradiquer de façon progressive et durable les pratiques de corruption. A cet effet, le ministère du Travail et de la Fonction publique a présenté aux Organisations de la société civile (Osc), ce mardi 12 novembre à Cotonou, les différentes actions menées pour améliorer la lutte contre la corruption.

LIRE AUSSI:  Campagne électorale dans le Borgou: A chaque duo sa stratégie à Oroukayo, Guilarmo et Kouandé

Les cadres de la Fonction publique et les Organisations de la Société civile ont échangé, hier, sur les différentes actions menées dans le cadre de la lutte contre la corruption et partagé leurs expériences respectives en la matière. Ces exercices font suite à une présentation des diverses actions menées par le ministère de la Fonction publique depuis la première évaluation de son système national d’intégrité avec l’appui de ses partenaires en 2016. Cette évaluation, a dit la ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, a permis l’analyse de l’efficacité des mécanismes anti-corruption, la conception et la mise en œuvre de réformes prioritaires en matière de lutte contre la corruption.
Les recommandations issues de cette évaluation, dit-elle, ont pour objectif de contribuer à inverser la tendance à travers diverses actions de réformes concourant à la lutte contre la corruption. Au nombre de ces actions, a-t-elle poursuivi, figure la dématérialisation des processus et outils de gestion des ressources humaines de l’Etat qui, outre la célérité dans la délivrance des prestations aux usagers, réduit sensiblement les contacts directs entre agents et usagers par la disponibilité et l’accessibilité des informations en ligne.
Quatre communications ont meublé cet atelier dont: « Le point d’exécution du plan d’actions des recommandations du rapport d’évaluation du Système national d’intégrité (Sni) Bénin au ministère du Travail et de la Fonction publique », « Les réformes à la dématérialisation des actes de carrière et la création des plateformes et services », «La présentation des instances disciplinaires et le répertoire des sanctions », et « La réforme des corps de contrôle de l’Ordre administratif du Bénin». Ainsi, les participants ont eu à échanger avec les Osc sur les réformes initiées au ministère de la Fonction publique. Ce qui a suscité des commentaires et recommandations pour l’amélioration de leur efficacité afin de mieux servir les usagers et les clients et éradiquer de façon progressive et durable, les pratiques de corruption au niveau du département ministériel.
Le représentant du représentant du programme du Système des Nations Unies, Ibouraïma
Yankpé Gbérè, a souligné que cet atelier permettra de lever le voile sur les initiatives de ce département concernant la mise en œuvre des recommandations du Système national d’intégrité. Ces genres d’actions entre les acteurs gouvernementaux et de la Société civile facilitent la complémentarité optimale des interventions, la mutualisation des ressources et des stratégies et augurent de belles perspectives de coopération entre des partenaires engagés pour la même cause. En effet, précise-t-il, si la promotion de la redevabilité et de l’efficacité des institutions publiques relève du pouvoir régalien de l’Etat, il est indéniable que la société civile peut jouer et joue déjà un rôle clé dans la promotion de l’intégrité et la lutte contre la corruption. Ainsi, complète-t-il, la présente démarche s’inscrit dans la logique des dispositions de l’article 13 de la Convention des Nations Unies contre la corruption qui prescrit aux Etats membres de promouvoir une participation active de la société civile dans la lutte contre la corruption.

LIRE AUSSI:  Scrutin présidentiel du 6 mars prochain: Les électeurs de Athiémé, Bopa et Comè reçoivent enfin leurs cartes