Lutte contre la Covid-19 à Banikoara: La mairie distribue plus de 3 000 masques aux candidats aux examens

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre la Covid-19 à Banikoara: La mairie distribue plus de 3 000 masques aux candidats aux examens

Bio Sarako Tamou procédant à la remise des lots

Une équipe du Conseil communal de Banikoara conduite par le maire Bio Sarako Tamou était, hier jeudi 3 juin, au Collège d’enseignement général de la ville. C’est pour procéder, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, à la remise de masques de protection aux candidats de tous les établissements d’enseignement secondaire de la commune aux examens du Bepc et du Bac.

LIRE AUSSI:  Examen de fin d’année scolaire : 186 399 candidats affrontent le Bepc 2018 contre 224 995 en 2017


En prélude aux examens du Bepc et du Bac, les candidats de la commune de Banikoara ont reçu hier, jeudi 3 juin, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, plus de 3 000 masques de la part du maire Bio Sarako Tamou.
« Nous voulons que nos candidats respectent les mesures barrières. Les masques seront également distribués aux enseignants appelés à assurer leur surveillance dans les salles d’examen », a indiqué le maire, réaffirmant l’engagement de son conseil à veiller à la promotion de l’éducation dans sa commune.
« La mairie de Banikoara joue son rôle et nous voudrions vous demander d’être véritablement des travailleurs », a-t-il insisté, en s’adressant aux candidats.
En effet, plus de 2 200 candidats au Bepc et au Bac dans la commune sont appelés à bénéficier de ces masques. Ils viennent des collèges d’enseignement général d’Arbonga, Banikoara, Founougo, Gakounrou, Gbassa, Gomparou, Goumori, Kokey, Ounet, Sompérékou, Toura et Soroko.
« Tout au long de l’année, nous avons eu des allocations allant dans le sens de la Covid-19, mais en ce moment précis où les examens nationaux pointent à l’horizon, toutes les mesures barrières, le port des masques, les dispositifs de lavage des mains sont imposés à tous les centres de composition, rares sont les candidats qui ont encore des cache-nez en leur possession», a confié le président du collectif des collèges de la commune, Abdou Ganiou Massihoudou. Selon lui, offrir des masques pour chacun de leurs candidats était devenu un casse-tête pour eux. « C’est la preuve une fois encore que vous veillez constamment à la réussite de ces enfants et à leur bien-être», a-t-il poursuivi…

LIRE AUSSI:  Riposte au Covid-19: 20 440 dispositifs de lavage de mains aux écoles et collèges