Lutte contre la Covid-19 : démarrage de la campagne nationale de vaccination 

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre la Covid-19 : démarrage de la campagne nationale de vaccination 

Lutte contre la Covid-19 Démarrage de la campagne nationale de vaccination au bénin

Le ministre Abdoulaye Bio Tchané a présidé la cérémonie officielle de lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Ce mardi 16 novembre, à la mairie d’Abomey-Calavi, le pari est lancé pour un million de personnes supplémentaires vaccinées, d’ici fin décembre 2021.
LIRE AUSSI:  Coopération: Cotonou et Ankara renouent avec les consultations politiques bilatérales
Du 15 novembre au 15 décembre 2021, se déroulera la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19. En donnant le top du déploiement de cette nouvelle stratégie pour une large couverture vaccinale, le ministre du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, a précisé qu’elle vise à rapprocher le vaccin des citoyens. Pour la mise en œuvre, plus de 1 000 agents sont mobilisés pour la cause. Ils seront répartis en postes fixes et avancés ou mobiles dans tous les arrondissements sur l’ensemble du territoire. Les postes fixes installés dans les formations sanitaires, les écoles, les places publiques, et simultanément les postes en stratégie avancée seront déployés vers les services publics, les lieux de culte, les marchés, les villages les plus éloignés et difficiles d’accès, et ceci durant toute la période de la campagne.
Les crieurs publics et les radios de proximité devront également jouer leur partition car mis à contribution pour informer les populations sur les positions des sites de chaque village. « C’est une opportunité supplémentaire pour chacun de se protéger, de protéger sa famille et son entourage. La vaccination est un geste d’amour. J’invite tous les Béninois et toutes les personnes résidant au Bénin et âgés d’au moins 12 ans à se faire vacciner. J’exhorte les leaders religieux, la Société civile à s’impliquer dans cette campagne », a indiqué le ministre du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, qui rassure sur la qualité des vaccins disponibles au Bénin. « L’efficacité et la sécurité des vaccins sont des priorités pour le gouvernement. La vaccination reste le moyen le plus sûr pour limiter la propagation de la Covid-19 », a ajouté Abdoulaye Bio Tchané.
En effet, depuis le mois de mars 2020, le Bénin à l’instar des autres pays africains fait face à  la pandémie de Covid-19 qui a nécessité le développement et la mise en œuvre de stratégies telles que la prise en charge des cas, la sensibilisation, la prévention avec l’application des mesures barrières mais aussi et surtout la vaccination. Mais à la date du 13 novembre 2021, selon les chiffres du représentant résident de l’Oms, Dr Mamoudou Harouna Djingarey, le nombre cumulé de cas au Bénin est de 24 833 pour 161 décès. C’est donc dans le souci d’atténuer les cas et de prévenir les formes graves, que le gouvernement avec l’appui des partenaires au développement a initié cette campagne nationale de vaccination avec l’objectif d’atteindre 40 % de la population d’ici fin décembre 2021. Car, au dire de Dr Mamoudou Harouna Djingarey, les populations sont en proie aux désinformations principalement sur les réseaux sociaux et n’ont pas jusque-là manifesté la volonté de se protéger avec la vaccination. A la date du 7 novembre 2021, indique-t-il, il n’y a eu que 347 270
personnes ayant bénéficié d’une première dose de vaccin et 265 501
complètements vaccinées, soit 3,64 % de la population.
LIRE AUSSI:  Covid-19 : Une proposition pour mettre fin à la pandémie