Lutte contre le Coronavirus: L’hôpital de zone d’Allada transformé en centre de traitement et de prise en charge

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre le Coronavirus: L’hôpital de zone d’Allada transformé en centre de traitement et de prise en charge


L’hôpital de zone d’Allada désormais transformé en centre de traitement et de prise en charge du Covid-19. Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin y était vendredi pour s’assurer de la mise en œuvre diligente de cette décision du gouvernement, dans le cadre des actions enclenchées contre le Covid-19.

LIRE AUSSI:  Aéroport international de Tourou : Les premiers vols depuis la plateforme pour bientôt

Pour le ministre de la Santé, « il est important d’avoir d’autres centres de prise en charge dans la dynamique de suivi de cette épidémie ». La stratégie gouvernementale, confie-t-il dans un entretien est de ne pas prendre en charge les cas positifs de la Covid-19 au niveau de nos structures sanitaires habituelles. « Nous avons décidé d’ériger un certain nombre de centres de prise en charge. C’est ainsi que le centre de l’ex-école nationale de Police ainsi que le centre d’Abomey-calavi et le Centre de Natitingou avaient été initialement identifiés », explique-t-il. A ces centres s’ajoute L’hôpital de zone d’Allada désormais transformé en centre de traitement et de prise en charge du Covid-19. « Cet hôpital présente toutes les capacités requises pour être transformé en site de prise en charge », assure-t-il.

Il dispose entre autre d’une centrale de production d’oxygène avec une centralisation de l’oxygène avec au moins 20 entrées qui permettent de mettre en place des dispositifs pour une ventilation assistée, en cas de cas compliqués. En dehors de cela, l’hôpital a une capacité d’au moins 100 lits qu’on peut encore étendre et augmenter jusqu’à 150 lits potentiellement, sans oublier, poursuit le ministre, qu’il offre l’avantage géographique d’être assez reculé et de permettre de respecter une prise en charge sécurisée pour le reste de la population.

LIRE AUSSI:  Élections professionnelles : La liste électorale provisoire affichée dès mardi

Pendant ce temps l’hôpital ne recevra plus des patients comme c’était le cas par le passé. D’ailleurs le personnel a été en partie déplacé.