Lutte contre le Covid-19 dans l’Ouémé: Don de dispositifs de lavage de mains aux services sociaux de base

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre le Covid-19 dans l’Ouémé: Don de dispositifs de lavage de mains aux services sociaux de base


Cent dispositifs de lavage de mains avec accessoires et des supports de sensibilisation de la population. C’est le lot de matériels offerts, mardi 14 avril dernier, par l’Ong Autre Vie aux services sociaux de base du département de l’Ouémé pour appuyer les efforts du gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 au Bénin.

LIRE AUSSI:  Emploi : Bientôt un recrutement massif par l’Etat

L’Ong Autre Vie accompagne le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus au Bénin. Elle a fait don de cent dispositifs de lavage de mains avec accessoires et des supports de sensibilisation de la population aux communautés de base du département de l’Ouémé. L’appui a été officiellement remis, mardi 14 avril dernier, au préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, en sa qualité de président de la Plateforme départementale de la lutte contre la pandémie du Covid-19, en présence des autres membres du comité. Pour le directeur exécutif de l’organisation, Romuald Djivoèssoun, ce geste de sa structure en faveur des services sociaux de base de l’Ouémé vient après l’étape des départements du Plateau, du Zou et de l’Alibori. Il s’inscrit dans le cadre de la campagne d’actions urgentes contre la propagation du coronavirus lancée par l’Ong Autre Vie depuis mars dernier à Kétou.
« Au regard du mandat humanitaire de l’Ong qui est d’intervenir en tout lieu et en tout moment, lorsque la dignité, le bien-être moral ou physique des enfants, des jeunes et des femmes sont menacés, nous nous sommes vus interpelés par rapport à la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, qui secoue le monde et depuis mars dernier notre pays, le Bénin », explique Romuald Djovoesoun. L’Ong a décidé de contribuer à la riposte contre la propagation de la pandémie du coronavirus par des actions de campagne multimédia, de mise à disposition de matériel de protection, de préparation des communautés à faire face aux actions préventives contre la pandémie et d’accompagnement des communautés pour l’après Covid-19. Cette action vient en renfort aux nombreuses autres sur le terrain au niveau des neuf communes notamment des volontaires de l’Ong qui font des interventions de proximité pour sensibiliser la population à adopter les mesures barrières contre le Covid 19 et la mobilisation de chaque ménage à fabriquer le dispositif de lavage des mains à partir des matériels localement disponibles.
Recevant le don, le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, a invité les autres structures présentes sur son territoire à emboiter le pas à l’Ong pour la sauvegarde des vies de la population. Car, insiste l’autorité préfectorale, la meilleure manière de se protéger contre le Covid-19 est le lavage des mains à l’eau et au savon et le port de masque en tout lieu et en tout moment.
Le don d’un lot de dispositifs de lavages des mains et de supports de sensibilisation a été également fait au Patronat de la presse du Bénin en appui aux efforts que déploient les médias pour donner les vraies informations sur le Covid 19 au Bénin .

LIRE AUSSI:  Emploi : Bientôt un recrutement massif par l’Etat

• 113 personnes en quarantaine dans l’Ouémé
133 personnes dont 13 étrangers ont été au total mises en quarantaine dans le département de l’Ouémé depuis le début de l’opération de lutte contre la pandémie du Covid-19. Il s’agit essentiellement de personnes revenues de voyage. Ces sujets à risque sont répartis dans trois hôtels à Porto-Novo. Ce tableau sanitaire a été présenté par le directeur départemental de la Santé de l’Ouémé, Dr Simplice Tokpo, en marge de la cérémonie de remise de dispositifs de lavages de mains aux services sociaux de base de l’Ouémé par l’Ong. Selon lui, certaines de ces 113 personnes se sont présentées d’elles-mêmes pour leur mise en quarantaine mais d’autres y ont été contraintes dès que l’information est parvenue à la Plateforme départementale de la lutte contre cette pandémie au niveau de l’Ouémé. A la date du lundi 14 avril dernier, Dr Simplice Tokpo informe que sur les 113 sujets à risque, 67 ont été libérées et dépistées négatives à l’issue de leur internement. Les 46 autres cas poursuivent encore leur quarantaine. Ils sortiront au fur et à mesure qu’ils achèveront leur séjour et après test négatif, rassure le directeur départemental de la Santé de l’Ouémé. Dr Simplice Tokpo précise par ailleurs que sur les 35 cas déclarés positifs au niveau national, trois proviennent de l’Ouémé. Deux des trois ont été dépistés positifs après maladie. Les deux personnes sont des gens revenus de voyage. Le troisième cas dépisté positif a été en contact de l’un des deux. Ce dernier a été mis en isolement avec d’ailleurs toutes les autres personnes ayant été en contact avec les deux cas positifs. C’est à l’issue du test de sortie de l’isolement que ce troisième cas qui ne présentait aucun signe de la maladie du Covid-19 a été testé positif, révèle le directeur départemental de la Santé de l’Ouémé.
Th. C. N.