Lutte contre le Covid-19: Un appui financier du gouvernement au Parlement

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre le Covid-19: Un appui financier du gouvernement au Parlement


Un appui de 650 millions F Cfa a été alloué au Parlement par le gouvernement pour permettre à l’institution parlementaire de faire face en 2021 à certaines charges dont celles liées à la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Le budget gestion 2021 de l’Assemblée nationale adopté, jeudi 3 septembre dernier, comprend une ligne de crédit consacrée entre autres à la lutte contre la pandémie du Covid-19 au niveau du Parlement. Ainsi, à l’instar de plusieurs structures de l’administration publique dont les mairies, l’institution parlementaire n’a pas été laissée pour compte par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus. Pour le premier questeur du Parlement, Boniface Yèhouétomè, qui a abordé la question, le phénomène Covid-19 a été géré cette année avec contrainte. Car, il s’agit d’une situation imprévue pour laquelle rien n’avait été prévu dans le budget 2020 de l’Assemblée nationale en vue d’y faire face. C’est ainsi, poursuit-il, qu’à la demande du président du Parlement, Louis Vlavonou, il a rencontré avec son collègue, le 2e questeur, André Okounlola Biaou, le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni aux fins de négocier un appui financier non seulement dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 mais aussi dans la prise en compte des charges financières induites par la mise en œuvre du nouveau Règlement intérieur du Parlement. Le plaidoyer a payé, se réjouit le 1er questeur. Puisque l’argentier national qui était parti pour la reconduction en 2021 du montant du budget 2020, conformément à la lettre de cadrage qu’il a envoyée à toutes les institutions de la République, a fini par accepter, selon Boniface Yèhouétomè, d’accorder une rallonge budgétaire de 650 millions F Cfa pour permettre à l’institution parlementaire de faire face aux dépenses évoquées. Ainsi, la cagnotte de 650 millions F Cfa couvre la lutte contre le coronavirus mais également les charges induites par les réformes opérées par le Parlement dans le cadre de la mise en œuvre de son nouveau Règlement intérieur. Lequel prévoit la mise en place de certaines nouvelles structures telles que l’organe de passation des marchés publics, c’est-à-dire la personne responsable des marchés publics et ses collaborateurs, la Cellule interne de contrôle des marchés publics, la direction du service de l’information et de la communication (Dsic) et autres. La dotation des 650 millions F Cfa en plus des 2,5 milliards F Cfa dégagés dans le budget 2021 au titre de la part du prêt à rembourser l’année prochaine dans le cadre des travaux de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale expliquent entre autres l’accroissement de 22,62 % connu par le budget 2021 établi à 17 078 749 880 F Cfa, par rapport à celui de 2020 en cours d’exécution dont le montant est de 13 928 749 880 F Cfa. Cette allocation budgétaire devra permettre au Parlement de poursuivre et de renforcer ses mesures à l’interne contre la propagation du coronavirus, notamment le respect des gestes barrières à travers la distribution de masques à tous les députés ainsi qu’aux personnels civil et militaire; l’installation de dispositifs de lavage des mains à plusieurs endroits de l’Assemblée nationale et au niveau de ses services annexes; la prise de température de chaque usager de l’Assemblée nationale et la désinfection régulière des coins et recoins du palais des gouverneurs.